Le Syndicat des Compagnies Aériennes Autonomes (SCARA) qui regroupe 50% des compagnies aériennes françaises ainsi que des acteurs de l’assistance aéroportuaire et de la formation repart à l’offensive contre les hausses tarifaires des redevances aéroportuaires.

Alors que le transport aérien traverse une crise sans précédent qui a fait chuter le trafic passagers de 70%, le SCARA en appelle aux actionnaires des aéroports et à l’État pour ne pas poursuivre l’augmentation des charges des compagnies aériennes.

Rappelons que l’autorité de régulation des transports a homologué l’augmentation de tarifs de 2,5% d’ADP, de 3,1% pour l’aéroport de Marseille mais a retoqué celle de l’aéroport de Lyon géré par Vinci Airport.

Pour le syndicat, l’homologation par l’autorité de régulation des transports (ART) des augmentations de tarifs de redevances aéroportuaires relève, dans le contexte actuel, de « décisions totalement déconnectées de la réalité économique d’aujourd’hui ».

Le SCARA en appelle ainsi aux actionnaires des aéroports en demandant à ces derniers de soutenir la trésorerie des aéroports en période de crise et d’absorber les pertes liées à la baisse du trafic. Le syndicat interpelle aussi l’État pour rétablir l’équilibre économique de la concession en application de l’article 74 du cahier des charges des concessions aéroportuaires, participer à la prise en charge du coût des infrastructures aéroportuaires non utilisées du fait de la crise et ouvrir une vague de réflexion sur le financement des plate-formes aéroportuaires.

Separateur fin article

visuels : Brussels Airport sous (CC BY-SA 2.0)

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *