DERNIEREMINUTE

Le ministère français chargé des transports  a annoncé en fin de semaine dernière l’attribution au groupe Vinci Airports de la concession de l’aéroport de Tahiti Faa’a, premier aéroport et porte d’entrée de la Polynésie Française qui a accueilli près de 1,5 million de passagers en 2019.

Pour doter le territoire polynésien d’un aéroport à la hauteur de ses enjeux économiques et touristiques, l’Etat a donc désigné Vinci Airports comme concessionnaire de l’aéroport de Tahiti-Faa’a pour une durée de 40 ans. Cette annonce fait suite à la décision du tribunal administratif de Papeete qui a jugé irrégulière l’offre de l’attributaire initialement désigné.

Vinci Airports va enclencher dès à présent la phase de mise au point de la concession en vue de sa signature, au cours de laquelle sera constituée la future société concessionnaire avec la Polynésie française, qui détiendra 49% du capital de cette société conformément à la loi n°2019-786 du 26 juillet 2019.

Le contrat de concession porte sur l’exploitation, l’entretien et le développement de la plateforme, ainsi que sur la réalisation de travaux initiaux comprenant le réaménagement de l’aérogare et des parkings voitures , la création d’une nouvelle voie de circulation pour les avions, reliant la zone militaire à la piste, et le doublement du canal de drainage.

L’entrée en vigueur de la nouvelle concession est prévue avant la fin du 1er semestre 2023 pour permettre ainsi le démarrage des travaux d’investissements dans les meilleurs délais.

Separateur fin article

/// Air Tahiti Nui s’associe à Alaska Airlines pour desservir Seattle

visuels : PB et Christopher Liau

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *