Alors que “Le Petit Prince“, nouveau film d’animation de Mark Osborne, débarque sur grand écran en partenariat avec Air France, c’est l’occasion de rappeler que l’auteur du conte poétique et philosophique Antoine de Saint-Exupéry, fut aussi l’un des plus illustres employé de la Compagnie.

Fin 1933, le héros de la Ligne Latécoère Toulouse-Casablanca-Dakar et de l’Aéropostale échappe au pire, lors d’un accident avec le Laté 293 qu’il pilote pour Latécoère. Sa carrière de pilote semble derrière lui ; il est engagé par Air France cette année-là comme conférencier itinérant tout en étant journaliste pour d’autres périodiques.
StEx

Mais l’homme est insatiable… et toujours à court d’argent. S’il ne publie rien entre Vol de nuit (prix Fémina 1931) et Terre des hommes (grand prix du roman de l’Académie française en 1939), « Saint-Ex » tourne (Courrier Sud, 1936), joue le reporter, de Moscou à l’Espagne et entre, finalement chez Air France en 1934. A la « propagande », le service communication de l’époque, il peut sillonner la planète au gré de missions d’étude, de conférences et de tournages; et participer en passager à de belles aventures, comme la traversée de l’Atlantique en 1939.

Des années intenses, au cours desquelles il accumule encore des matériaux qui viendront nourrir les chefs d’œuvre à venir, notamment Le Petit Prince, qui sort en 1943. C’est, à ce jour, l’ouvrage de littérature le plus vendu dans le monde et le plus traduit après la Bible.

/// Dessine-moi un avion …

///

Visuel : © Air France

Laisser un commentaire