Airbus Defence and Space, numéro deux mondial des technologies spatiales, signe avec Inmarsat, premier opérateur mondial de services de télécommunications mobiles par satellite, un contrat portant sur la conception et le développement de deux premiers satellites de communication mobile Inmarsat-6 (I-6). Ces satellites de nouvelle génération pour les communications mobiles, seront les plus polyvalents de sa flotte Inmarsat.

Immarsat-6 ©AirbusGroup

Satellite Immarsat-6

Les deux satellites I-6 reposeront sur la plateforme Eurostar d’Airbus Defence and Space, dans sa version E3000e qui utilise exclusivement la propulsion électrique pour atteindre son orbite finale. La réduction de masse qu’offre cette technologie permettra d’embarquer une charge utile numérique de nouvelle génération d’une taille exceptionnelle, pour une mission double.

Les nouveaux satellites offriront une capacité nettement accrue en bande L, permettant l’émergence de services avancés de nouvelle génération dans cette bande de fréquences et embarqueront une seconde charge utile en bande Ka visant à accroître la disponibilité mondiale du service à large bande à haut débit d’Inmarsat, Global Xpress. Le montant du contrat s’élève à environ 550 millions d’euros (600 millions de dollars).

Les satellites I-6 F1 et F2 embarqueront une antenne en bande L avec un réflecteur de 9 m de diamètre, ainsi que neuf antennes multifaisceaux en bande Ka, pour une flexibilité et une connectivité élevées. Les processeurs numériques modulaires de nouvelle génération garantiront une entière flexibilité de routage pour 8000 canaux et une répartition dynamique de puissance vers plus de 200 faisceaux en bande L. Les faisceaux en bande Ka seront orientables sur l’ensemble du disque terrestre avec une allocation totalement flexible des canaux.

Le premier satellite (I-6 F1) est prévu au lancement en 2020 et son système de propulsion électrique lui permettra de gagner l’orbite géostationnaire en quatre à six mois, selon le type de lanceur utilisé. Il est conçu pour une durée de vie nominale en orbite de plus de 15 ans.

I-6 F1 est le 50ème satellite Eurostar E3000 et le 12ème satellite Inmarsat commandé aux équipes d’Airbus Defence and Space. Ce nouveau contrat renforce la position de leader mondial d’Airbus Defence and Space sur le segment des satellites électriques, avec déjà six satellites de télécommunication haute puissance tout électriques en commande. Les investissements réalisés par l’entreprise dans les futures technologies de plateformes et de charges utiles sont soutenus par l’Agence spatiale européenne et les agences spatiales nationales, notamment l’Agence spatiale britannique et le CNES.

///

Visuels : ©AirbusGroup /// image principale : Inmarsat 4

Laisser un commentaire