Le CNES et l’ONERA, partenaires historiques dans le domaine de la recherche spatiale, ont décidé de mobiliser leurs forces et leurs compétences pour traiter les nouveaux enjeux du secteur spatial, lanceurs et satellites.

Ainsi, l’accord-cadre mis en place en 2015 a conduit à un renforcement très significatif de la coopération entre les deux organismes et le lancement de 10 Programmes d’Intérêt Commun (PIC), 7 pour les lanceurs et 3 pour les systèmes orbitaux. Ces recherches communes vont se poursuivre en 2016 et au- delà, en incluant des études approfondies sur les lanceurs réutilisables et la mise en œuvre de nouvelles recherches sur les systèmes orbitaux. L’ensemble conduira en particulier à des échanges de personnels afin de favoriser les fertilisations croisées.

La recherche et l’innovation sont les réponses aux besoins de compétitivité de l’industrie spatiale française et européenne, qui doit adapter son offre aux nouveaux besoins du marché. Le CNES et l’ONERA sont au cœur de ce dispositif pour accompagner l’industrie, en particulier sur le développement de lanceurs fiables et compétitifs :

  • Les 7 PIC dans le domaine des lanceurs traitent des thématiques liées à la propulsion liquide cryogénique, à la propulsion solide (compréhension et maîtrise des oscillations de poussée), aux ergols « verts » et autres thématiques telles que le pilotage des lanceurs, la simulation numérique du bruit de jet lanceur ou encore les outils d’aide à la sélection, la conception et le dimensionnement de structures composites.
  • Les 3 PIC dans le domaine des systèmes orbitaux répondent également au besoin d’optimiser leurs performances, tout en contrôlant et maîtrisant l’environnement dans lequel ils évoluent. Les travaux portent sur l’aérothermodynamique pour la problématique de la rentrée des débris, la commande des systèmes orbitaux et robotiques pour les concepts d’agilité et de souplesse et la propagation électromagnétique radiofréquence.

Les études préliminaires lancées en 2015 sur les lanceurs réutilisables verront la coopération dans ce domaine monter en puissance et déboucher sur la signature d’un nouveau PIC en 2016.

Enfin, le prochain satellite du CNES, MICROSCOPE, pour lequel l’ONERA est le Principal Investigator et maître d’œuvre du centre de mission scientifique sera lancé en avril prochain.

///

visuel : Décollage du lanceur Ariane 5 ECA, vol 209 © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG, 2012

Laisser un commentaire