Le démonstrateur européen de drone de combat nEUROn a réalisé samedi une « première mondiale » lors du meeting organisé par l’armée de l’Air à Istres, dans le sud de la France. C’est en effet, la première fois dans l’histoire de l’aéronautique mondiale qu’un appareil furtif contrôlé depuis le sol évolue en public.

Drone NEURON, Rafale et Falcon 8X - Meeting Istres par Clement SAUNIER sous (CC BY-NC-SA 2.0) https://www.flickr.com/photos/clementsaunier/ https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/

Après son décollage, l’appareil a évolué en formation avec un avion de combat Rafale et le jet d’affaire Falcon 8X, réunissant dans le ciel provençal les fleurons technologiques du constructeur français.Cet événement, préparé par les équipes de Dassault Aviation avec la DGA et l’armée de l’Air, est le résultat de la fiabilité et de la sécurité démontrées par le nEUROn depuis le début de ses essais en 2012. Assurée par le Centre d’essais en vol de Dassault Aviation, la présentation d’une quinzaine de minutes, célèbre aussi le centenaire du groupe qui conçoit et produit des appareils civils et militaires depuis 1916.

Drone NEURON, Rafale et Falcon 8X - Meeting Istres par Clement SAUNIER sous (CC BY-NC-SA 2.0) https://www.flickr.com/photos/clementsaunier/ https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/

 

Les trois avions sont passés en formation à 150 mètres d’altitude et à 350 km/h au-dessus de la piste d’Istres, permettant à des milliers de spectateurs de les voir à moins de 400 mètres de distance. La réalisation d’un tel vol, dans un volume très contraint, représente une véritable prouesse technique et de pilotage.

En mars 2014, le nEUROn avait été le premier drone de combat au monde à évoluer en formation avec d’autres appareils (un Rafale et un Falcon 7X). L’équipe nEUROn est aussi la première hors Etats Unis, à avoir conçu, fabriqué et fait voler un démonstrateur de drone de combat furtif pour le soumettre à un programme d’essais complet, comprenant des confrontations avec des systèmes opérationnels de détection (radar et infrarouge) et le tir d’un armement depuis une soute interne à grande vitesse.

Le démonstrateur nEUROn a réalisé son premier vol en décembre 2012, à Istres avant d’entamer ses essais achevés en septembre 2015, validant l’e,semble des objectifs du programme. Une tranche d’essais complémentaires a été lancée en mai 2016 par la DGA afin d’étudier en particulier l’utilisation d’un drone de combat dans un contexte naval.

/// Caractéristiques principales du nEUROn :

  • longueur » 10 m
  • envergure » 12,5 m
  • poids à vide » 5 000 kg
  • poids max. » 7 000 kg
  • vitesse max. » Mach 0.8
  • autonomie » 3 heures

/// Vidéos nEUROn en vol à Istre Samedi 4 juin 2016

AAF /// END

///

visuels : Drone NEURON, Rafale et Falcon 8X – Meeting Istres par Clement SAUNIER sous (CC BY-NC-SA 2.0) et ©Vincent Massé – Tous droits réservés

Laisser un commentaire