Le constructeur américain Boeing rejoint le pôle de compétitivité EMC2 spécialisé dans les technologies avancées de production et basé à Nantes et travaillera en partenariat avec des entreprises et des organismes de recherche appartenant au pôle de compétitivité de manière à soutenir l’innovation dans la construction aéronautique.

787-10 Boeing

Dans le cadre du partenariat, Boeing et les membres de la communauté EMC2 concentreront leurs efforts de recherche sur les matériaux et la fabrication, et en particulier l’automatisation. Ces travaux incluent la recherche sur les composites de nouvelle génération afin d’accroître l’efficacité des processus de fabrication et de réduire le coût des structures composites. Un autre axe de travail repose sur le développement de processus de fabrication additive d’impression en 3D de structures métalliques et plastiques visant à accroître la flexibilité et la capacité de production tout en réduisant les coûts.

Avec quelques 330 membres, le pôle de compétitivité EMC2 réunit des entreprises manufacturières, des PME et des organismes de recherche représentant divers secteurs industriels dans le but de développer des produits, des processus et des services innovants exclusivement axés sur la fabrication de pointe. Référence en France comme à l’international, il regroupe plus de 400 projets de R&D labélisés.

Partenaire majeur de l’industrie aéronautique française depuis plus de quatre décennies, Boeing fait intervenir plus de cent entreprises françaises sur ses programmes d’avions. Le partenariat entre les équipementiers français et Boeing s’est considérablement développé au cours des 10 dernières années. Il est aujourd’hui évalué à 6 milliards de dollars par an et représente plus de 30 000 emplois, directs et indirects. Boeing est ainsi le premier client à l’export des équipementiers aéronautiques français.

AAF /// END

///

visuels : Florent Péraudeau et Boeing – Tous droits réservés, reproduction interdite

Laisser un commentaire