L’événement s’est déroulé le 1er décembre dernier en présence d’Alain Rousset le Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, qui inaugurait au coté de l’industriel français Safran Helicopter Engines  son projet d’ « Usine du futur » et sa première ligne de fabrication automatisée sur son site de Bordes. Cette dernière fabriquera l’ensemble des pales de turbine du motoriste.

legende

La mise en place de ce nouvel outil de production ultra-moderne va permettre d’accroitre considérablement la compétitivité et le niveau d’excellence dans la fabrication de cette famille de pièces, grâce notamment à une réduction des cycles de production, une amélioration de la qualité et une maitrise accrue des coûts. Le temps de fabrication d’une pale de turbine est ainsi divisé par deux. D’une surface de 900 m², cette ligne de production automatisée est dotée de plusieurs robots et cellules automatisées de fabrication permettant de réaliser l’ensemble des opérations de transformation (usinage, revêtement, polissage, contrôle tridimensionnel, ébavurage, gravage et traitement thermique) permettant, à partir d’un brut de fonderie, d’aboutir à une pièce finie prête à être assemblée sur le reste du moteur. Les opérateurs ont été formés localement afin d’adapter leurs compétences à l’utilisation de ce nouvel outil de travail.

Initié en 2012, le projet est aujourd’hui 100% opérationnel. Il permet de produire l’ensemble des références de pales de turbine de Safran Helicopter Engines. Sa capacité de production annuelle est de 100 000 pales de turbine. Les pales de turbine sont parmi les pièces les plus complexes à fabriquer d’un moteur aéronautique. Soumises à des températures et des contraintes importantes, les tolérances de fabrication qui leur sont associées ne dépassent pas quelques microns. « L’inauguration de cette ligne du futur est une nouvelle étape de notre programme « Usine du Futur » qui nous permet de profiter d’un outil de production au plus haut standard mondial. Elle va également permettre une valorisation du savoir-faire de nos équipes, qui restent l’élément-clé de ce projet, en adaptant leurs compétences », a déclaré Laurent Mazoué, Directeur Industriel de Safran Helicopter Engines.

innovation04

Le projet « Usine du futur » de Safran Helicopter Engines a été initié en 2010 avec l’inauguration de l’usine Joseph Szydlowski à Bordes  dans les Pyrénées-Atlantiques, l’ouverture en 2011 du site de Mantes-Buchelay dans les Yvelines et le lancement en 2015 du projet Cap 2020 de modernisation du site de Tarnos dans les Landes.

Safran Helicopter Engines a également lancé en 2015 la production en série de pièces en fabrication additive et ouvrira d’ici 2020, d’autres lignes du futur sur ses sites de production.

AAF /// END

Slider

///

visuels : © Cyril Abad / Safran

Laisser un commentaire