Le satellite EarthCARE (Cloud, Aerosol and Radiation Explorer), mission de l’Agence spatiale européenne (ESA) chargée d’observer les nuages, les aérosols et le rayonnement, a rencontré pour la première fois le radar de profilage des nuages CPR (Cloud Profiling Radar) lors de la livraison de l’instrument à l’ESA sur le site d’Airbus à Friedrichshafen (Allemagne).

Ce radar est une charge utile conçue par l’Agence spatiale japonaise JAXA. C’est Airbus DS qui est maître d’œuvre du projet pour le compte de l’ESA, Airbus est chargé du développement et de la réalisation du satellite. Dans les prochaines semaines, les équipes de la JAXA et de l’ESA effectueront les derniers contrôles de l’instrument avant de donner leur feu vert à l’équipe d’Airbus pour son intégration au satellite. Une fois installé, le radar sera soumis à une série de tests exhaustifs pendant plusieurs semaines. Il sera ensuite rendu à la JAXA qui procédera à de nouveaux ajustements avant l’intégration finale de l’instrument prévue en 2018.

EarthCARE recueillera à l’échelle planétaire des observations simultanées sur le profil des nuages et des aérosols, ainsi que sur le rayonnement solaire et thermique, qui seront intégrées aux modèles météorologiques et climatiques numériques.

Le satellite, dont le lancement est prévu en 2019, améliorera la compréhension de l’influence des nuages et des aérosols dans la réflexion du rayonnement solaire vers l’espace et dans l’absorption du rayonnement infrarouge émis par la surface de la Terre. L’énergie présente dans l’atmosphère est la différence entre la lumière du soleil qui réchauffe la planète et la radiation thermique de la Terre qui la rafraîchit. Les nuages et, dans une moindre mesure, les aérosols reflètent la lumière incidente du soleil vers l’espace tout en captant la lumière infrarouge émise par la Terre, ce qui entraîne le rafraîchissement ou le réchauffement de la planète. Par ailleurs, les aérosols influencent le cycle de vie des nuages, contribuant ainsi indirectement à leur effet rayonnant.

Le CPR est l’un des quatre instruments qui seront installés à bord du satellite EarthCARE. Ce radar haute puissance à ondes millimétriques mesurera les profils verticaux de la composition des nuages (teneur en eau/glace).

AAF /// END

///

visuel : Mathias Pikelj pour Airbus DS et Astronaut View of Fires in Colorado par NASA Goddard Space Flight Center sous (CC BY 2.0)

 


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *