Airbus et la Chine ont signé un protocole d’entente sur l’aviation et l’aérospatiale, renforçant ainsi l’esprit de coopération. L’accord a été signé à Berlin par Fabrice Brégier, COO d’Airbus et président d’Aircraft Commercial, et He Lifeng, président de la Commission nationale de développement et de réforme (NDRC) de Chine.

ligne d’assemblage finale [FAL] et delivery center Airbus de Tianjin, en Chine

L’accord renforcera et approfondira la collaboration entre Airbus et l’industrie de l’aviation chinoise dans divers domaines. Ensemble, Airbus et la Chine soutiendront le développement des compétences en ingénierie et l’innovation technologique en Chine et favoriseront également l’intégration des fournisseurs chinois dans la chaîne d’approvisionnement mondiale d’Airbus.

A l’heure où la concurrence de l’industrie s’intensifie sur les marchés historiques d’Airbus, le Directeur Général du constructeur européen Fabrice Brégier, ne souhaite d’ailleurs pas s’arrêter là et rappelle que « Le succès de la coopération industrielle entre Airbus et la Chine est un modèle gagnant-gagnant […] nous espérons un partenariat encore plus étroit entre la Chine et l’Europe ». La coopération entre Airbus et la Chine est déjà bien étendue avec en tête d’affiche la nouvelle ligne d’assemblage finale [FAL] et le delivery center de Tianjin destinés la famille A330 et dont la première livraison est attendue en septembre 2017. Par ailleurs la ligne d’assemblage des A320 entamera le montage d’A320neo d’ici la fin de cette année. Les deux parties continueront à développer les activités de transport aérien et à faire face à la croissance rapide de l’aviation en Chine, et à s’attaquer aux problèmes mondiaux tels que l’environnement et le contrôle aérien. Ce partenariat entre le constructeur européen et la Chine devrait s’élargir pour inclure des secteurs comme les hélicoptères ou les drones.

La semaine dernière, le groupe Airbus a posé la première pierre d’une future ligne d’assemblage d’hélicoptères H135 à Qingdao, dans la province du Shandong dans l’Est du pays. Cette dernière devrait être opérationnelle en 2018 pour une sortie du premier appareil à la mi-2019 et une capacité de production initiale de 18 hélicoptères H135 par an.

AAF /// END

///

visuel : Clément Alloing et Airbus

Slider


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *