Nous vous parlions de l’Elixir, qui s’est envolé pour la première fois depuis le tarmac de l’aéroport de La Rochelle – Ile de Ré le 31 Août dernier. Ce nouveau biplace français conçu en Nouvelle Aquitaine par les sociétés Elixir Aircraft et C3 technologie.

Dans les jours qui ont suivi, l’Elixir a revolé pour accomplir des tests de remise de gaz en altitude, un peu de maniabilité et des tests de vitesse. Rappelons que les tests de vitesse et de maniabilité sont limités par l’EASA qui impose un facteur de charge maximal de 1,45G et une vitesse maximale de 200km/h, tant que l’avion n’est pas passé au banc d’essais. Un test d’écoulement de l’air a également été effectué.

Le constructeur a profité des fortes températures de la fin de l’été, 37°C affiché au thermomètre, pour vérifier le refroidissement du moteur au sol. Verdict : il n’a pour l’instant tenu que vingt minutes avant de surchauffer. Elixir aircraft souhaite donc améliorer ce point pour que les écoles puissent rester trente minutes au point d’arrêt sans risque.

L’avion a maintenant terminé sa première campagne de vol et rentre dans la phase des essais statiques de vibration pour détecter un éventuel flûter [Le « flûter » est un phénomène oscillatoire de l’aile ou de l’empennage pouvant mener l’avion se disloquer]. Cette nouvelle phase comprend aussi la dépose de l’aile, qui passera au CRITT afin de déterminer le facteur de charge maximal que l’avion pourra supporter. Les résultats seront analysés et le verdict tombera dans trois ou quatre mois.

Déjà disponible en précommande pour la somme de 180  000€, dix exemplaires ont déjà trouvé preneur. Visitez le site internet de l’Élixir : http://elixir-aircraft.com/

AAF /// END/// LIVE ACTU [ derniers articles ]

Charger plus d'articles

///

ML.

visuels : ELIXIR Aircraft



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *