Après 10 ans d’efforts de développement, Safran annonce la réussite des premiers essais au sol du démonstrateur Open Rotor à Istres.

Le démonstrateur Open Rotor, développé dans le cadre du programme de recherche européen Clean Sky*, est une composante stratégique de la R&T Safran, qui souhaite développer à l’horizon 2030 un système propulsif adapté aux besoins futurs des avionneurs. Pour ce programme, Safran et ses partenaires au sein de Clean Sky bénéficient d’un financement de la Commission Européenne de 65 millions d’euros sur huit ans.

/// Moins de carburant et une meilleure efficacité environnementale

Parmi les autres voies explorées par Safran en termes de propulsion, figure notamment l’UHBR [Ultra High Bypass Ratio], un turbofan caréné à haut taux de dilution qui permettra de réduire la consommation de carburant de 5 à 10%. L’UHBR est une option crédible pour les avionneurs à l’horizon 2025 en raison de sa capacité d’intégration sur les avions actuels. Le Groupe mène également des travaux dans les domaines de la propulsion distribuée, électrique et hybride.

/// Relancer un concept abandonné depuis bientôt 40 ans

Dans les années 70, suite au premier choc pétrolier, la firme américaine General Electric avait développé un prototype de moteur expérimental hybride entre le turbofan et le turbopropulseur baptisé GE36 et connu sous la désignation de « propfan » ou « unducted fan » [UDF]. Ce moteur GE36, fut même installé en 1980 sur un Boeing 727 et en 1988 sur MD80 pour des essais avant que le projet ne soit abandonné en raison de son bruit, des craintes suscitées par les rotors non carénés et d’un retour du prix du pétrole à un niveau plus bas qu’au moment du lancement du projet en 1975.

AAF /// END/// LIVE ACTU [ derniers articles ]

Charger plus d'articles

///

visuels : Safran et Boeing


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Une réflexion sur “/// [VIDEO] Safran reprend les essais du démonstrateur Open Rotor à Istres

  1. Explication intéressante du projet GE36 de General Electric !!! C’est quand même génial de relancer un concept comme celui-ci car les progrès technologiques doivent désormais permettre de trouver des solutions et le rendre applicable à l’aviation moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *