Au cours de l’année 2017, le groupe Arianespace a réalisé 11 lancements réussis et signé 19 contrats de lancement supplémentaires, dont trois pour Vega C et deux pour Ariane 6, la future version du lanceur lourd européen, le plus fiable au monde. Fort de ces acquis, Arianespace vise un nombre record de lancements en 2018 et espère réaliser 14 lancements cette année.

Nouveaux succès opérationnels et commerciaux en 2017 pour Arianespace qui a placé en orbite 20 satellites en 11 lancements pour 18 clients différents : 6 lancements Ariane 5, deux Soyouz et trois Vega et a réalisé 5 missions doubles avec Ariane 5 et une avec le lanceur Vega. Au total, les lancements d’Arianespace en 2017 ont généré un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros.

/// 19 nouveaux contrats et premières ventes pour Vega C et Ariane 6

Arianespace a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat avec Intelsat pour le lancement de deux satellites de communication prévues pour 2020 avec le lanceur Ariane 5. Le premier lancement emportera Galaxy 30, qui partagera la coiffe supérieure d’Ariane 5 avec Mission Extension Vehicle 2 Orbital ATK (MEV – 2). En 2017, Arianespace a signé six contrats de lancement de plus qu’en 2016, soit un total de 19 contrats de lancement qui représentent 27 nouveaux satellites à mettre en orbite.

Décollage du lanceur Ariane 5 ECA, vol 209 © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG, 2012

Décollage du lanceur Ariane 5 ECA, vol 209 © CNES/ESA/Arianespace/Optique Vidéo CSG, 2012

Arianespace réaffirme son leadership sur le segment des satellites de télécommunication et compte désormais 30 satellites GEO dans son carnet de commandes, dont huit nouveaux ajoutés en 2017. Elle a aussi signé 11 nouveaux contrats de lancement pour des satellites non-GEO, dont les premiers contrats pour Vega C avec trois lancements et Ariane 6 avec deux lancements pour la constellation de satellites européenne Galileo.

/// 2018 l’année d’Ariane 6 et de Vega C

Pour les trois lanceurs qu’elle commercialise actuellement, Arianespace a identifié 14 lancements a réalisé en 2018, qui pourrait constituer un nouveaux record pour la famille Arianespace si tous étaient réalisés cette année. Le lanceur Ariane 5 pourrait ainsi bénéficier de cinq lancements commerciaux doubles de satellites sur orbite de transfert géostationnaire et de deux lancements institutionnels avec la troisième et dernière mission d’exploration planétaire BepiColombo pour le compte de l’ESA. Soyouz obtiendrait jusqu’à 4 vols dont les lancements pour les constellations O3b / SES et OneWeb et le petit lanceur Vega devrait effectuer 3 lancements.

Arianespace passe à la vitesse supérieure pour Ariane 6 suite aux résultats positifs de la revue ERKP (Exploitation Readiness Key Point) organisée par l’ESA d’octobre à décembre 2017, qui seront la base de la décision du Conseil d’administration de l’ESA en mars 2018 sur le démarrage des opérations d’Ariane 6. Dans ce contexte, Arianespace et ArianeGroup ont décidé d’engager la production d’un lot final de 10 lanceurs Ariane 5 qui seront lancées à partir de 2020, en parallèle des 14 lancements d’Ariane 6 sont prévus entre 2020 et 2022.

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

///

visuels : Arianespace


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *