L’entreprise chinoise Ehang vient d’effectuer ses premiers essais avec passagers de son drone quadrirotor l’Ehang 184 qui sera capable d’embarquer un à deux passagers et un petit bagage. C’est une première mondiale pour le secteur concurrentiel des taxis drones destinés à faciliter les déplacements urbains.

Le 6 février 2018, le EHANG 184 a fait une série de vols habités d’essais avec un son bord un puis deux passagers, dont l’un ces fondateur de la société. Totalement autonome, le drone taxi (de série) ne possèdera pas d’instruments de vol mais dispose d’une tablette tactile pour entrer sa destination et suivre la conduite du vol. L’appareil est capable d’atteindre les 130 km/h et de voler pendant environ 25 minutes à une altitude maximum de 500m.

Les tests du EHANG 184 se poursuivront pour valider les performances et adapter l’appareil aux réglementations aériennes pour le survol des espaces urbains à forte densité de population. Le constructeur chinois a d’ailleurs obtenu l’autorisation du de la FAA pour débuter les tests sur l’un de ses sites dans le Nevada.

/// Vidéo des premiers vols du taxi drone

visuels : capture video et écran EhangAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 
 

2 réflexions sur “/// Ehang réalise le premier test d’un taxi drone avec passagers

  1. waw, c’est vraiment magnifique de prendre un taxi comme ça, parmi ses avantages, c’est que vous voyez l’entourage de la ville en haut, la rapidité…, mais je pense que ça va être chère et pas donc à la portée de tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *