Le ministère des Armées a annoncé sa décision de confier à Dassault Aviation l’intégration sur trois Falcon de la Capacité Universelle de Guerre Electronique (CUGE) développée par Thales dans le cadre du programme Epicure.

Falcon Epicure

Vue numérique du futur Falcon Epicure

Sorte d’avion renifleur, les futurs Falcon Epicure viendront renforcer les capacités de renseignent et remplacer les deux Transall C-160 «Gabriel» vieillissants, affectés aux missions de Guerre Electronique et de renseignement. Le niveau de performances attendu des appareils nécessite un travail d’intégration très poussé que Dassault Aviation réalisera avec son partenaire Thales. Le premier des trois Falcon Epicure devrait être mis en service en 2025 et les deux autres en 2030. « Je suis fier et heureux de la décision du ministère des Armées. Le Falcon Epicure servira les Forces françaises comme le font déjà les Falcon 10, 200, 50, 900, 2000 et 7X», a déclaré Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation.

visuels : V.Massé et G.Carré

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.