Le musée aeroscopia de Toulouse-Blagnac, accueille jusqu’au 10 janvier 2019, une exposition unique sur « TINTIN ET SES AVIONS ». Cette exposition exceptionnelle de plus de 800m² conçue avec le Musée Hergé, présente de manière inédite au cœur du musée la relation qu’entretient le plus célèbre des reporters de presse belge avec les machines volantes.

Écrites en plein âge d’or de l’aviation, les Aventures de Tintin sont imprégnées du dynamisme de l’industrie aéronautique. Passionné d’aviation, Hergé offre un rôle central aux avions dans les albums des aventures de Tintin qui témoigne du dynamisme de l’industrie aéronautique. Le passionné, comme l’amateur, se laisse conquérir par les graphismes d’aéronefs précis et réalistes du dessinateur. Dans un souci de réalisme toujours très poussé, Hergé et ses collaborateurs des Studios Hergé ont toujours pris soin de représenter des avions qui ont existé ou qui auraient pu exister, et chacun des avions représentés marque l’époque à laquelle a été écrit l’album.

Tintin, qui voyage souvent par les airs, voir pilote lui-même les appareils pour sillonner la planète, a au fil des albums croisé plus de cinquante modèles d’aéronefs que son auteur représente de manière précise et réaliste. Parmi la cinquantaine d’avions d’Hergé, la plupart sont parfaitement identifiables, à l’exception du Stratoneff, de la fusée et du Carreidas, sortis tout droit de l’imaginaire de l’auteur et de ses collaborateurs, notamment Roger Leloup, doté d’un réel talent d’ingénieur.

Carreidas 160 Jet

Quarante-sept ans après la première publication, c’est sur l’envol du plus gros des porteurs de l’époque, le Boeing 747, que s’achève l’œuvre d’Hergé. L’avion commercial, symbole de voyage, d’ouverture au monde et annonciateur de la mondialisation en marche.

/// Exposition, atelier et conférence pour toute la famille

L’exposition est totalement intégrée au musée, à l’intérieur, comme à l’extérieur, du sol au plafond et conduit le visiteur, au fil de son parcours, vers la découverte des aventures et de la genèse du célèbre reporter. Le visiteur découvrira une collection de planches conçues par le père de Tintin, comme autant de hublots ouverts sur les coulisses de l’une des bandes-dessinés les plus connues de la planète. Des visites guidées, des conférences, des animations et des ateliers créatifs sont proposés au public durant toute la durée de l’exposition.

/// Infos pratiques : « Tintin et ses avions » jusqu’au 10 janvier 2019.

L’entrée à l’exposition est incluse dans le prix d’entrée du musée :

  • Plein tarif : 12.50€
  • Tarif réduit : 10€
  • Gratuit moins de 6 ans

Profiter sans limite d’un maximum d’animations, soirées, visites conférences avec les PASS :

  • PASS annuel individuel : 38€
  • PASS famille : 105€

Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h (hors vacances scolaires zone C) et de 9h30 à 19h (en période de vacances scolaires zone C). Fermeture les 25 décembre, 1er janvier et une semaine en janvier.

Plus d’informations sur le site du musée >>> Aérosopia <<<

Affiche de l'exposition Tintin et ses Avions

Affiche de l’exposition Tintin et ses Avions

visuels : © Hergé-Moulinsart 2018

AAF /// END /// LES DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.