L’industriel, homme politique et patron de presse est décédé ce lundi après-midi au siège du constructeur à l’age de 93 ans. Fils de Marcel Dassault et Madeleine Minckès, né à Paris le 4 avril 1925, il était marié à Nicole Raffel et père de quatre enfants, Olivier, Laurent, Thierry et Marie-Hélène.

Diplômé de I’École Polytechnique et de I’École Nationale Supérieure de l’Aéronautique, Serge Dassault entre au bureau d’études de la Générale Aéronautique Marcel Dassault en 1951. En 1955, il prend la direction des Essais en vol et, à ce titre, supervise la mise au point de nombreux avions militaires (Super Mystère B2, Étendard, Mirage III et Mirage IV).

Nommé ensuite directeur de I’exportation, il pilote les négociations qui aboutissent à la vente des Mirage III à la Suisse et à l’Australie. Serge Dassault lance également la campagne de vente des Mystère 20 aux États-Unis.

Sous son impulsion, Dassault Aviation développe et met en œuvre, avec constance, une politique d’adaptation aux nouvelles réalités du marché. Serge Dassault fait évoluer la Société pour lui permettre d’affronter les défis du XXIème siècle. C’est sous sa présidence que des produits innovants, correspondant aux nouveaux besoins des clients, voient le jour : Super-Étendard modernisé, Mirage 2000-5, Mirage 2000D et Rafale pour les avions militaires ; Falcon 2000, Falcon 900EX, Falcon 50EX, Falcon 900C et Falcon multirôles pour les avions d’affaires.

En 1963, il prend la direction de la société Électronique Marcel Dassault dont il est nommé Président-Directeur général le 10 octobre 1967. Il exerce ces fonctions jusqu’au 23 décembre 1986. Du 29 octobre 1986 au 4 avril 2000, Serge Dassault est Président-Directeur général de la Société des Avions Marcel Dassault – Breguet Aviation (devenue Dassault Aviation en 1990) avant d’en devenir le Président d’honneur. Depuis le 2 décembre 1987, Serge Dassault est également Président-Directeur général de Dassault Industries, devenu le Groupe Industriel Marcel Dassault le 1er janvier 2000. Il présidera le GIFAS de 1993 à 1997 et en parallèle le Conseil des Industries de Défense (CIDEF) entre 1994 et 1996, en assurant la vice-présidence de l’Association Européenne des Constructeurs de Matériels Aéronautiques (AECMA) de 1994 à 1997.

Engagé politiquement à droite, l’industriel de l’aéronautique et de l’armement avait été maire de Corbeil-Essonnes entre 1995 et 2009 et sénateur de 2004 à 2017. En 2018, le magazine économique américain Forbes avait classé Serge Dassault au 4e rang des milliardaires français.

visuels : Dassault Aviation

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *