Le transporteur cargo luxembourgeois participe une nouvelle fois à un projet de transport solaire innovant et assurera le transport d’un prototype du bateau à énergie solaire, entre le Luxembourg et Calgary, au Canada, avant le début de son expédition en Arctique.

Le projet Solar Arctic a été initié par DreamTime, une organisation à but non lucratif qui s’occupe de la sensibilisation à l’environnement et des questions climatiques. L’expédition entreprise par la navigatrice française Anne Quéméré, est un voyage solo dans un prototype de bateau propulsé à l’énergie solaire à travers le mythique passage du Nord-Ouest qui relie l’Atlantique au Pacifique. Cette entreprise complètement autonome est une tentative d’effectuer un voyage de 3 500 kilomètres entre Tuktoyaktuk, un village inuit du Nord-Ouest canadien et Pond Inlet, un village inuit de l’île de Baffin.

Ce n’est pas la première fois que Cargolux soutient une expédition solaire révolutionnaire, puisqu’en 2013 et 2015, la compagnie avait transporté Solar Impulse sur deux de ses missions. Une première fois de Payerne en Suisse vers le centre de recherche de la NASA à Moffett Airfield aux États-Unis, d’où Solar Impulse a survolé le pays pour la tournée «Across America Tour» et la deuxième fois lors du « World Tour » pour la liaison entre la Suisse et Abu Dhabi. L’avion Solar Impulse et le bateau à énergie solaire utilisé pour le projet Arctic Solar ont tout deux été conçus par le suisse Bertrand Piccard, l’un des deux pilotes du démonstrateur Solar Impulse.

visuel : R.Khanna-Prade

AAF /// END /// LES DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.