L’entreprise familiale installée à proximité de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, en France, vient d’obtenir son DOA et son agrément Part 21J.659 qui lui permet de lancer une nouvelle activité dédiée aux modifications et à la maintenance , qui devrait représenter à terme 25% de son chiffre d’affaires.

Depuis plus de 40 ans, le SIER, bureau d’études et de réalisations, accompagne des projets industriels dans les domaines de l’aéronautique (90% de l’activité), du spatial, de l’automobile et du naval en répondant à des besoins plus ou moins complexes dans l’engineering, l’outillages et R&D. Forte de 50 collaborateurs et d’un chiffre d’affaires annuel de 4,5 M€, la société poursuit son la développement sur le marché de l’aéronautique et étend le périmètre de ses activités aux modifications et à la maintenance pour les compagnies aériennes.

«Nous avons souhaité exploiter le savoir-faire et les compétences que nous avons développés pour les constructeurs et les mettre à profit des compagnies, des MRO et components suppliers.» explique Pascal Claraz, Président de SIER et d’ajouter « Cette activité orientée modifications et maintenance va constituer un relais de croissance pour la société dans les années à venir puisqu’elle est amenée à représenter 25% de son chiffre d’affaires d’ici 2/3 ans »

Pour développer cette nouvelle activité de bureau d’études dédiée aux modifications et à la maintenance, une équipe d’ingénieurs s’est progressivement constituée à partir de novembre 2016 avec pour objectif de proposer aux compagnies aériennes, opérateurs MRO (Maintenance, Repair, and Overhaul) et components suppliers qui distribuent les pièces de rechange un accompagnement sur l’installation des systèmes, des équipements et des structures secondaires. Elle a donc sollicité et obtenu en septembre dernier la certification DOA (Design Organization Approval) et l’agrément Part 21J.659 de l’Agence Européenne de Sécurité Aérienne (EASA), pour rejoindre la trentaine d’entreprises détentrices de cet agrément en France.

Les Terms of approval EASA, portent sur les modifications et les réparations d’appareils certifiés sous CS23 qui couvre les avions dits « commuter » comme le DHC6 de Viking et CS25 pour les « large Aircraft » comme l’A320, le Boeing 777, etc. Parmi les applications, SIER a par exemple repensé les poches contenant les gilets de sauvetage, « life vest Pouch » pour une compagnie de l’Océan Indien ou a encore installé pour une compagnie européenne des crochets de veste sur des cloisons pour les passagers du rang 1. Pour le développement de cette nouvelle activité, SIER table prioritairement sur une clientèle européenne et asiatique. L’entreprise qui est implantés en France à Blagnac et Saint-Nazaire mais aussi à Lisbonne, au Portugal, prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 5,5M€ en 2019.

—♦—

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *