Le système européen de drone de moyenne altitude et longue endurance MALE RPAS (Medium Altitude Long Endurance Remotely Piloted Aerial System) a réalisé le 22 novembre dernier la revue de conception préliminaire, une étape importante après le lancement de l’appel d’offres le 31 octobre portant sur le développement, la production et la phase initiale de maintien en condition opérationnelle du programme.

Conçu pour opérer dans l’espace aérien non ségrégué, le système se caractérise par son adaptabilité aux missions, garantissant une supériorité opérationnelle en matière de renseignement, surveillance et reconnaissance aussi bien sur les vastes zones que sur les théâtres d’opérations. Premier système aérien sans pilote conçu pour voler dans l’espace aérien non ségrégué, ce drone se caractérise par des charges utiles modulaires qui garantiront la supériorité opérationnelle de ses missions sur le plan à la fois stratégique et tactique. Conformément à l’accord signé par les nations partenaires mi-2017, une configuration biturbopropulseur a été sélectionnée pour fournir l’alimentation de bord nécessaire à son système de mission et la redondance exigée par les normes de sécurité régissant le survol de zones densément peuplées et l’évolution dans les espaces aériens non ségrégués. Le MALE RPAS européen devrait pouvoir être déployé pour des missions de renseignement, surveillance, acquisition de cible et de reconnaissance (ISTAR) d’ici le milieu de la prochaine décennie.

La revue de conception préliminaire du système conclut avec succès l’étude de définition de deux ans lancée en septembre 2016 par les nations partenaires, dont trois d’entre elles avaient signé en mai 2015 une déclaration d’intention en vue du développement commun d’un système de drone européen MALE avant d’être rejoint par l’Espagne en 2016. Cette nouvelle étape permettra aux nations et aux industriels partenaires de commencer le développement du système avec des spécifications harmonisées et une vision claire de sa conception globale.

Désigné comme futur maître d’œuvre, Airbus Defence and Space coordonnera la réponse industrielle à l’appel d’offres avec les principaux sous-traitants: Airbus Defence and Space, Dassault Aviation SA et Leonardo. La signature du contrat est attendue courant 2019

—♦—

visuel : Dassault AviationAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *