Le premier hélicoptère H160 de série du constructeur européen vient de sortir de la toute nouvelle ligne d’assemblage de Marignane et a effectué avec succès vendredi 14 décembre dernier ses premiers essais en vol. Cet hélicoptère sera livré au client de lancement Babcock en 2020.

 

En mars dernier, Babcock a commandé une flotte de H160, dont le nombre d’appareils n’a pas été communiqué, pour des missions de Recherche et sauvetage et d’urgences médicales qui lui seront livrés sur une période de cinq ans en plusieurs tranches.

Ce premier hélicoptère de série rejoindra les trois prototypes qui ont déjà accompli plus de 1 000 heures de vol pour les dernières étapes de la campagne d’essais en vol, notamment pour confirmer que les modifications introduites dans la configuration de série sont sans incidence sur la maniabilité de l’appareil. La livrée originale de l’appareil, bardée de signatures, rend hommage aux centaines de personnes qui participeront à la certification de la plateforme d’ici la fin de l’année prochaine.

 

Successeur du Dauphin, l’hélicoptère nouvelle génération d’Airbus est un appareil bimoteur dans la classe des 5,5 à 6 tonnes adapté à un large éventail de missions pour des opérations pétrolières et gazières, d’évacuation médicale d’urgence, de service public mais aussi de transport privé et d’affaires. Le H160 dispose d’un fuselage constitué intégralement de matériaux composites et embarque deux moteurs Turbomeca Arrano 1A, désigné TM800, qui devrait lui permettre de pouvoir voler sans ravitaillement sur une distance de 834 km en conservant une réserve de 20 minutes de vol à une vitesse de croisière de 296 km/h. En plus des 2 pilotes, il peut embarquer jusqu’à 12 passagers en cabine.

—♦—

visuels : Airbus

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *