Trois jours après un premier démarrage de ses moteurs, le premier exemplaire d’A330-900 destiné à la compagnie Brésilienne Azul a effectué ce vendredi 11 janvier 2019 son premier vol test depuis Toulouse, en France, d’où il a décollé à 14h39 heure de Paris. L’appareil immatriculé F-WWPY est le MSN 1876. Baptisé « O Mundo é Azul », il portera l’immatriculation finale PR-ANZ.

 

Azul deviendra bientôt la seconde compagnie aérienne au monde à recevoir et exploité l’A330neo après tapl. Azur sera surtout la seule compagnie aérienne d’Amérique du Sud et l’une des premières au monde à exploiter ce type d’appareil qui propose 298 sièges à bord, soit 27 de plus que les A330 actuellement présent dans la flotte du transporteur dans une configuration haute densité. L’intérieur de la cabine des A330-900 Azul proposera 3 classes services avec 34 sièges en classe affaires, 108 sièges Economy Extra et 156 sièges Economy.

Au prix catalogue l’A330-800 est affiché au tarif de 259,9 millions de dollars US et 296,4 millions de dollars US pour la version A330-900.

 

/// Les livraisons d’A330neo s’accélère

Impacté en fin d’année derniére par des retards de livraison des moteurs triple-corps Trent 7000 du motoriste anglais Rolls-Royce qui équipent l’A330neo, Airbus accélère désormais le rythme des livraisons de son nouveau modèle « neo ». Hier jeudi 11 janvier 2019, le constructeur a livré simultanément deux nouveaux exemplaires d’A330-900 à TAP Portugal, client de lancement et première opérateur du modèle.

Les prochaines livraisons d’A330neo attendues devait concerner le MSN 1876 pour Azul, WOW Air avec le MSN1870 et d’Air Mauritius avec le MSN1884 mais l’ordre de ces deux derniére n’est pas été confirmé.

—♦—

visuels : R.Khanna-Prade et Eurospot

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *