La future compagnie aérienne devrait dès cette année proposer des lignes entre le Canada et plusieurs destinations « soleil » au Mexique, notamment Puerto Vallarta, Los Cabos et Cancun. Le transporteur souhaite s’appuyer sur un marché très dynamique fréquentait par deux millions de passagers qui voyagent chaque année du Canada au Mexique. Les capacités entre les deux pays ont progressé de 16% l’an dernier pour dépasser les 5,66 millions de sièges offerts.

Canada Jetlines a en effet conclu des accords avec le Grupo Aeroportuario del Pacífico pour desservir l’aéroport international de Puerto Vallarta (PVR) et l’aéroport international de Los Cabos (SJD), ainsi qu’avec Grupo Aeroportuario del Sureste pour l’aéroport international de Cancun (CUN). Puerto Vallarta, Los Cabos et Cancún comptent parmi les principales destinations touristiques du Mexique pour les canadiens. Ces futures liaisons sont subordonnées à l’obtention par la compagnie de son certificat de transporteur et la réception des approbations réglementaires applicables. Aucune ligne et date d’ouverture n’ont encore été confirmées par la compagnie, qui ne propose pour l’instant aucune réservation sur son site internet.

Airbus A320 Jetlines

/// Un démarrage en Airbus

Canada Jetlines doit débuter cette année son exploitation commerciale pour se positionner comme un transporteur à très bas coûts, Ultra Low-Cost Carrier ou ULCC. Son siège social est situé à Vancouver, en Colombie-Britannique. Elle souhaite desservir le marché intérieur canadien et proposer des vols sans escale entre le Canada et les États-Unis, le Mexique et les Caraïbes.

Pour le démarrage de son activité, la compagnie opèrera deux appareils de type Airbus A320 qu’elle louera à AerCap, l’un des leaders mondiaux du crédit-bail et du financement de l’aviation. Elle a signé l’an dernier un contrat de location définitif pour deux appareils Airbus A320 d’occasion de 12 ans d’age, qui prenaient effet le 12 juin 2018. Les deux appareils devraient lui être remis mi-2019.

Boeing 737 MAX 7

Précédemment, elle avait conclu un contrat d’achat ferme de 5 Boeing 737 MAX 7 qu’elle recevra à partir de 2023, assortis de 16 options d’achat et qui reste en vigueur. Jetlines prévoit donc d’utiliser des avions Airbus dans un premier temps mais précise qu’elle pourrait bien à terme opérer une flotte unique de Boeing.

Boeing 737 MAX 7

visuels : Jetlines et boeing

AAF /// END

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *