Le temps de la rationalisation des activités est plus que jamais d’actualité au sein de la compagnie régionale française du groupe Air France KLM. Après la simplification de flotte, annoncée fin 2018 pour gagner en efficacité opérationnelle, c’est maintenant le tour des services. Deux ans à peine après son lancement, l’offre de restauration à bord à la demande « ET HOP! À table » développée en partenariat avec la marque Boco est abandonnée et ne sera plus disponible à compter du 2 mai 2019. La page présentant l’offre a d’ailleurs déjà disparu du site internet de la compagnie [www.hop.com/et-hop-a-table].

L’information annoncée la semaine dernière par nos confrères de Flight-Report sur leur compte Twitter nous a été confirmée par la direction de la compagnie qui justifie son choix par des raisons économiques «  l’équilibre économique n’a pas été trouvé », faute de ventes suffisantes. En février 2018, la compagnie dévoilait pourtant qu’environ 3 000 menus avaient été vendus depuis son lancement en 2017 et 25% des passagers ayant acheté un menu renouvelaient leur achat.

En début d’année la compagnie avait annoncé que l’offre devait être enrichie de nouveaux menus dès le printemps 2019 mais elle a finalement décidé, une fois n’est pas coutume, de changer son fusil d’épaule et d’abandonner purement et simplement son offre de restauration en vol payante.

Lancée dans un premier temps sur une poignée de lignes La Navette, HOP! avait par la suite étendu progressivement l’offre à 11 destinations au départ de Paris Orly et 11 au départ de Lyon Saint-Exupéry. Si plusieurs explications sont possibles pour expliquer cet arrêt brutal la compagnie avance que le produit n’était pas suffisamment connu et identifié par la clientèle et n’était pas proposé dans les GDS et en agence de voyage. Pour autant d’autres raisons justifient que l’offre de restauration n’ait jamais réussi à décoller.

/// Une offre séduisante mais trop pauvre

Sur le papier, l’offre « ET HOP! À table » avait pourtant de quoi séduire. Tout au moins au début. La promesse était simple ; profiter de recettes salées et sucrées signées par des chefs et élaborées par Servair à partir de produits naturels de qualité, présentées dans des bocaux et servies à votre siège durant le vol.

Problème, le client devait impérativement réserver son menu jusqu’à 48h et dernièrement 72h avant le départ de son vol, directement sur le site de la compagnie. Pas toujours facile de prévoir à l’avance son besoin et son envie de déjeuner ou non.

Menu Boco ET HOP! A TABLE

Menu Boco ET HOP! A TABLE

Au delà de l’aspect pratique, ou plutôt contraignant que présentait la réservation à l’avance c’est surtout le manque de communication pour accompagner la commercialisation du produit et le non-renouvellement des menus qui ont pénalisé le succès de l’offre ET HOP! À table ; une offre pourtant destinée prioritairement et pensée pour la clientèle affaires. Ces voyageurs réguliers à forte valeur ajoutée devaient pourtant se contenter d’un choix de recettes sans doute trop limité, vite devenu ennuyeux et rébarbatif. « Il y a plus de choix pour se restaurer à bord des vols low-cost qu’avec Air France (…) à certaines heures nombreux sont les passagers à acheter de quoi grignoter pendant un vol pourtant relativement cours. » explique un voyageur habitué des vols entre Nice et Paris.

L’abandon de l’offre payante de restauration à bord des lignes HOP, qui en décevra certain, ne fait pour l’instant place à aucune offre de substitution mais le service habituel de collations sucrées ou salées proposé gratuitement à bord reste offert à l’ensemble des clients.

/// Tarifs, restauration, Wifi à bord : découvrez la nouvelle offre HOP!

—♦—

visuels : G.Février et HOP!

AAF /// END

Charger plus d'articles
Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *