Un Boeing 737 Transavia [vol HV5649] qui assurait la liaison mercredi 15 mai entre Palerme en Sicile et Rotterdam aux Pays-Bas, a été contraint de se dérouter vers l’aéroport de Nice pour procéder à un atterrissage d’urgence en raison d’une fuite de carburant.

Transavia Airlines Boeing 737-7K2 PH-XRX cn 33464/1299

L’avion qui transportait 129 passagers et 5 membres d’équipage a finalement pu se poser sans encombre sur l’une des deux pistes de l’aéroport niçois, qui a dû être fermée une trentaine de minutes pour enlever le carburant sur le tarmac. Les passagers ont été réacheminés en début de soirée vers Rotterdam, leur destination, avec un appareil de substitution.

/// Une fuite importante ?

L’avion est un 737-700 NG immatriculé PH-XRY agé de 16 ans et deux mois, reçu neuf par la compagnie néerlandaise en mars 2003.  Selon les déclarations d’un spécialiste sous couvert d’anonymat à nos confrères de Nice Matin, l’équipage de l’avion « ne s’en est pas aperçu par les alarmes, mais par le niveau des jauges qui baissait rapidement. C’est dire si la fuite était importante ! »

Sur le visuel de l’avion en approche finale à Nice, on remarque facilement la traînée de carburant derrière l’appareil. Si l’image peut paraître particulièrement impressionnante, elle ne laisse en rien présager d’une quantité très importante de carburant qui s’échappe de la carlingue en raison d’un phénomène de vaporisation du kérosène lié à la vitesse et la pression atmosphérique.

/// Pas de victime donc pas d’enquête

Une partie des échanges entre l’équipage du HV5649  et les contrôleurs du centre en route de Marseille a été postée sur les réseaux sociaux.

  • Contrôleur :  « Avez vous besoin de larguer du carburant au dessus de la mer ?  »
  • Équipage : « Négatif, nous perdons déjà du carburant, nous allons conserver le carburant autant que possible ! »

L’équipage est donc parvenu à atterrir à Nice avant de tomber en panne sèche. L’incident n’ayant fait heureusement aucune victime, le BEA [Bureau d’Enquêtes et d’Analyses pour la Sécurité de l’Aviation civile] a confirmé à notre rédaction en début d’après midi qu’il n’ouvrira pas d’enquête sur cet incident « géré par l’opérateur conformément aux procédures applicables ».

L’appareil a finalement quitté l’aéroport de Nice ce jeudi en milieu d’après midi pour rejoindre Rotterdam où il a atterri à 16h15.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : Lustublog et C.Alloing



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *