La compagnie aérienne nationale de Nouvelle Zélande vient de signer une commande portant sur l’acquisition de huit appareils Boeing 787-10 motorisé avec des GEnx-1B du motoriste américain General Electric. Le premier exemplaire devrait rejoindre la flotte à la fin de 2022, les autres seront livrés à intervalles réguliers jusqu’en 2027. Le montant de la transaction sans les moteurs est évalué à environ 2,7 milliards de dollars au prix catalogue.

Boeing 787-10 Dreamliner

Boeing 787-10 Dreamliner

Le transporteur dispose actuellement d’une flotte 100% Boeing pour ses avions long-courriers avec 18 777 et 13 787-9. Avec ce nouveau contrat Boeing confirme sa suprématie pour les appareils gros-porteurs dans la région pacifique et remporte une manche face à l’Airbus A350 qui était aussi envisagé par la compagnie pour le renouvellement de ses 777 vieillissants.

D’une longueur de 68 mètres, le 787-10 est la version la plus longue des Dreamliner du constructeur américain. Il peut embarquer jusqu’à 330 passagers en configuration standard à deux classes, soit environ 40 de plus que le 787-9 ou environ 15% d’espace supplémentaire pour une consommation de carburant par siège inférieure de 25% par rapport aux générations précédentes.

Rappelons que Air New Zealand était le client de lancement du 787-9. Avec l’ajout de 8 787-10, destinés au remplacement des huit 777-200ER, sa flotte de Dreamliner passera à 22 exemplaires. La compagnie devrait prochainement annoncer l’appareil sélectionné pour le remplacement des sept 777-300ER. Un dossier dans lequel l’Airbus A350-1000 semble être en ballotage défavorable avec le futur 777X qui effectuait son premier vol fin juin.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : Air New Zealand



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *