Avec 164 297 passagers transportés hors transit, le trafic passagers du mois de mai 2019 à l’aéroport « Guadeloupe Pôle Caraïbes » a progressé de 3,7% par rapport à mai 2018. Au cumul, le trafic à l’aéroport « Guadeloupe Pôle Caraïbes » enregistre une progression de 4,2% sur les cinq premiers mois de 2019 par rapport à la même période en 2018 et atteint un nouveau record historique de 1 149 494 passagers transit inclus.

Parmi les faits marquants, la fin des vols vers Atlanta en 2018 infléchit le trafic vers l’Amérique du Nord qui a bénéficié d’une très forte progression sur toute la durée de la saison hivernale de novembre à mars. Sur le mois de mai, ce dernier affiche une baisse de 9%, à 5 392 passagers imputable à la fin de la liaison vers Atlanta qui avait généré 2 088 passagers en 2018. Le trafic vers le Canada reste en revanche très dynamique avec plus de 86% de croissance par rapport à mai 2018 avec 900 passagers supplémentaires, de même pour la desserte de Miami qui affiche 23% de croissance et 650 passagers supplémentaires. En cumul depuis le début de l’année, le faisceau « Amérique du Nord » affiche toujours une progression record de 16,4%.

Le faisceau « France hexagonale » enregistre 8,3% de croissance pour atteindre 99 333 passagers en mai 2019 grâce aux compagnies Corsair (+10%) et Level qui est arrivée en juillet 2018 et a transporté plus de 9 500 passagers. La compagnie XL Airways, qui a cessé ses opérations entre Roissy- CDG et Pointe à Pitre enregistre, de fait, une baisse de 53%, soit une diminution de trafic de 2 670 passagers. Air France affiche une légère diminution de 3% en relation avec la baisse de capacité, alors que Air Caraïbe progresse de 1%. L’augmentation de l’offre des compagnies sur ce faisceau est d’environ 7%. Au cumul depuis le début de l’année, la destination « France Hexagonale » affiche une progression de 5,5%.

Sur les faisceaux « régionaux » les résultats sont contrastées avec un faisceau  Caraïbe » hors Antilles Françaises qui enregistre +16,9% (7 500 passagers) avec Saint-Domingue, Saint-Martin (Princess Juliana) et La Dominique qui affichent toutes des progressions à deux chiffres. La liaison vers Port au Prince revient à la stabilité, après une période de trouble impactant depuis février les réservations. Vers la Martinique et la Guyane, le trafic est en recul de 8,5%, en raison de la forte diminution du trafic entre Pointe à Pitre et Fort de France qui perd près de 4 000 passagers (-11,4%) en raison de la concurence tarifaire avec l’offre de transport maritime. Les politiques tarifaires des compagnies aériennes peinent à concurrencer les prix proposés par les opérateurs de ferry et propose une capacité en recul de 8% qui contribue à la baisse du trafic. En revanche Cayenne affiche une forte progression avec 18,6% de passagers supplémentaires et le trafic vers les Iles du Nord – Saint Martin/Saint Barthélémy affcihe +5,8% de croissance (à 16 771 passagers contre 15 853 en mai 2018). Saint Martin Grand Case bondit de 9,2% (+1 162 passagers) alors que celui vers Saint Barthélémy reste en recul avec une diminution de 7,5% (-244 passagers).

Vous voyagez bientôt ? Comparez les billets d’avion avec momondo.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuel : aéroport « Guadeloupe Pôle Caraïbes »



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *