Ce mercredi 8 janvier le corps sans vie d’un enfant d’une dizaine d’années a été trouvé à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle dans la trappe de train d’un Boeing 777-300ER de la compagnie Air France en provenance d’Abidjan, la capitale de la Côte d’Ivoire.

 

L’information a été confirmée par la compagnie à notre rédaction dans la matinée : « le corps sans vie d’un passager clandestin a été découvert dans le puit du train d’atterrissage de l’appareil effectuant le vol AF703 reliant Abidjan (ABJ) à Paris-Charles de Gaulle le 7 janvier 2020.». La compagnie exprime sa compassion et déplore ce drame humain mais n’a pas voulu faire d’autre commentaire, ni préciser à notre rédaction si des mesures d’inspections des trappes de train d’atterrissage étaient envisagées, en urgence et sur un plus long terme pour éviter que cela ne se renouvelle.

Une enquête a immédiatement été ouverte par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour identifier la victime et déterminer les circonstances de ce drame humanitaire. Les investigations sont confiées à la Gendarmerie des Transports aériens (GTA) basée à l’aéroport de Roissy.

Ce n’est hélas pas la première fois que des passagers clandestins perdent la vie en tentant de rejoindre l’Europe en s’infiltrant dans des avions en provenance de l’Afrique par les trains d’atterrissage. N’ayant pas conscience du danger qui les menace, plusieurs victimes ont été ces dernières années retrouvées mortes de froid ou écrasées par les trains d’atterrissages, car les trappes de train ne sont ni chauffées, ni pressurisées et la température en croisière y avoisine les -50 °C. En juillet 2019 au Royaume-Uni, le corps d’un homme tombé d’un avion de Kenya Airways a atterri dans le jardin d’une maison du sud-ouest de Londres, a seulement quelques mètres du propriétaire des lieux.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES
AAF /// END

visuels : G.Février et C.Barnes sous (CC BY-SA 2.0)



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *