Le groupe Airbus vient d’annoncer l’arrêt provisoire de sa ligne d’assemblage final (FAL) de Tianjin en Chine, dans l’Est du pays qui produit des appareils de la famille destinés au marché asiatique.

Dans une déclaration aux médias, Airbus indique que cette mise à l’arrêt de la FAL répond aux « exigences du gouvernement chinois pour que le personnel travaille à domicile et (…) n’ait pas besoin de se rendre au travail dans la mesure du possible ». La demande des autorités chinoises de mise à l’arrêt de la production au moins jusqu’au 10 février touche toutes les grandes entreprises en Chine.

Le groupe Airbus précise « suivre de près l’évolution de la situation des coronavirus et les conseils aux voyageurs de l’Organisation mondiale de la santé » et qu’elle « évalue en permanence la situation et les effets potentiels sur la production et les livraisons » tout en envisageant des plans alternatifs si besoin pour tenter d’atténuer les effets négatifs de cette situation sur sa cadence de production globale.

Un proche du dossier précise à notre rédaction que le site de Tianjin était en réalité fermé depuis une semaine dans le cadre des congés du nouvel an chinois et n’a simplement pas rouvert suite à la demande formulée aux grandes entreprises par les autorités du pays pour prolonger le maintien au domicile des salariés.

Le site de production chinois d’Airbus de Tianjin emploie près de 500 personnes et produit six appareils par mois de la famille A320. Rappelons qu’Airbus doit publier le 13 février prochain ses résultats pour l’année 2019.

—♦—

/// Airbus souhaite équiper les fuselages d’A319 / A320 en Chine

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : Airbus 



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *