Est ce la fin d’un conflit commercial entre les deux géants de l’industrie aéronautique qui dure depuis seize ans ? L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a annoncé mardi 13 octobre sa décision d’autoriser l’Union européenne à imposer des droits de douane sur 4 milliards de dollars (3,4 milliards d’euros) de marchandises américaines exportées vers l’Union européenne chaque année.

La décision de l’OMC condamne les milliards de dollars de crédits d’impôts accordés à Boeing et fait suite à quatre précédents rapports de groupes spéciaux et d’appel de l’OMC de 2011 à 2019.

L’avionneur européen salue cette décision. « Airbus n’est pas à l’origine de ce litige devant l’OMC, et nous ne souhaitons pas continuer à porter préjudice aux clients et fournisseurs de l’industrie aéronautique et à tous les autres secteurs concernés. (…) nous restons prêts et disposés à soutenir un processus de négociation qui conduise à un règlement équitable (…) Il est temps de trouver une solution dès maintenant afin que les droits de douane puissent être supprimés des deux côtés de l’Atlantique ». a déclaré Guillaume Faury, PDG d’Airbus. 

Guillaume Faury - PDG du Groupe Airbus

Guillaume Faury – PDG du Groupe Airbus

Rappelons qu’il y a un an, l’OMC avait autorisé les Etats-Unis à imposer des surtaxes sur des produits européens, notamment sur les avions produits par Airbus, pour un montant de 7,5 milliards de dollars, soit près de 6,4 milliards d’euros. La Commission européenne a déjà terminé sa consultation publique sur les contre-mesures prévues et a publié une liste préliminaire des produits américains auxquels elles s’appliqueront qui comprend les avions produits par Boeing.

Separateur fin article

/// Airbus vs Boeing à l’OMC : un affrontement qui fragilise toute une industrie

visuels : AAF

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *