Le groupe français de gestion aéroportuaire a annoncé ce mercredi les chiffres de trafic aérien de ses plateformes pour le mois de janvier 2021. Des résultats plombés par le regain épidémique et les restrictions de voyages imposées en conséquence un peu partout dans le monde début 2021.

Le trafic total du Groupe ADP a ainsi diminué de -67,1 % en janvier 2021 par rapport à janvier 2020 avec 8,5 millions de passagers accueillis dans l’ensemble du réseau d’aéroports gérés par le groupe, voir plus bas. Le volume de trafic ne représente que 33,5 % du niveau du trafic groupe de l’année 2019. Hors l’effet périmètre favorable de l’intégration des aéroports de GMR Airports, qui ne figuraient pas dans le groupe en janvier 2020, la baisse globale du trafic groupe serait de -74,5 %.

Terminal Paris CDG

Terminal Paris CDG

Le trafic aérien de Paris Aéroport est en baisse de 73,5 % en janvier 2021 avec 2,1 millions de passagers accueillis, soit seulement 26,8 % du trafic 2019. Dans le détail, Paris‑Charles de Gaulle a accueilli 1,2 million de passagers (- 78,3 %) et Paris‑Orly 0,9 million depassagers (- 62,1 %). en janvier 2021 

Dans le détail du trafic parisien, le trafic international (hors Europe incluant DROM-COM) est en retrait  (- 68,2 %) du fait d’une décroissance sur les faisceaux  suivants : Asie-Pacifique (- 92,2 %), l’Amérique du Nord (- 84,4 %), Moyen-Orient (- 75,5 %), Amérique Latine (- 72,2 %), l’Afrique (- 60,0 %), DROM-COM (- 19,8 %).

Le trafic Europe (hors France) est en régression  (- 83,7 %) ; le trafic France métropolitaine est en recul (- 62,5 %) ; le trafic DROM-COM (inclus dans le faisceau international) baisse également mais dans une moindre mesure (- 19,8 %) et le nombre de passagers en correspondance a diminué de 72,1 % (taux de correspondance à 29,4 %, en hausse de 2,8 points par rapport à janvier 2020).

/// Les autres aéroports du groupe 

A l’international, les plateformes du Groupe ADP sont ouvertes, à l’exception du terminal Hajj de Djeddah en Arabie Saoudite qui est fermé. Certaines restrictions locales touchent néanmoins d’autres aéroports comme à Delhi et d’Hyderabad, notamment, qui ne sont ouverts qu’aux vols domestiques et pour des liaisons commerciales internationales régulières se limitant aux pays avec lesquels l’Inde a signé des accords bilatéraux.

Toujours en janvier 2021, le trafic de TAV Airports, dont le Groupe ADP détient 46,4 % du capital  est en baisse de 72,1 % ; celui de l’aéroport de Santiago du Chili, dont le Groupe ADP détient 45 % du capital, est en baisse de 72,0 %  ; celui de l’aéroport d’Amman, détenu à 51 % par ADP, est en baisse de 77,7 %, celui de GMR Airports, dont le Groupe ADP détient 49 % depuis juillet 2020, est en baisse de 53,9 %.

Separateur fin article

/// Air France : modifications et remboursements des billets prolongés jusqu’à fin 2021

visuels : G.Février et ADP

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *