La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific Airlines a annoncé ce mercredi ses résultats financiers pour l’exercice 2020 et le pire résultat de son histoire avec une perte de 2,79 milliards de dollars US, en raison des restrictions de voyages liées à la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Comme de nombreux transporteurs aériens dans le monde, la perte déjà enregistrée pour le 1er trimestre s’est accentuée dans la deuxième moitié de l’exercice même si la demande de transport Cargo a permis de les limiter. L’activité Fret de Cathay a en effet progressé de plus de 16% en 2020 et lui a rapporté 3,09 milliards de dollars US.

La bonne dynamique de cette activité semble se poursuivre en 2021 sous l’effet de la reprise économique et de l’accélération des livraisons de vaccins contre le COVID-19, dont une partie transite par son hub de Hong-Kong. Cathay Pacific participe d’ailleurs avec d’autres compagnies à l’initiative de l’UNICEF visant à soutenir COVAX, l’effort mondial en faveur d’un accès équitable aux vaccins contre le COVID-19.

B747-800 Cathay Pacific

B747-800 Cathay Pacific

Le 19 février dernier, Cathay Pacific a importé dans la soute d’un Airbus A330 assurant le vol passager régulier CX391, les premiers vaccins destinés à Hong-Kong. Le million de doses du vaccin Sinovac a été chargé dans six conteneurs Envirotainer RAP e2 à température contrôlée, afin de maintenir le vaccin entre 2°C et 8°C. Se trouvaient aussi à bord du vol, 200 000 doses du vaccin Sinovac à destination du Mexique qui sont reparties ensuite en Boeing 747-8F cargo sur le vol CX086 vers Mexico City via Anchorage (Alaska). La semaine dernière elle a livré à Hong Kong un premier lot de vaccins Fosun Pharma/BioNTech en provenance de Francfort et s’apprête à ajouter deux vols cargo supplémentaires par semaine entre Bruxelles et Hong Kong opérés en  Boeing 777 afin de renforcer sa coopération avec le centre européen de production de vaccins.

/// Livraisons étalées et A321neo pour l’été Cathay Pacific

Pour surmonter les difficultés liées à la crise sanitaire le transporteur avait annoncé dès juillet 2020 sa décision de retarder une partie des livraisons de nouveaux avions de manière à ménager sa trésorerie et limiter les coûts de stockage longue durée dans l’attente d’une reprise de la demande de voyages.

Elle a reçu une dizaine d’avions neufs en 2020 pour assurer le renouvellement de sa flotte mais a malgré tout mis en stockage prolongé près d’environ 44 % de sa flotte en 2020 et ne comptait plus que 239 appareils en fin d’année, dont 34 ne seront sans doute pas remis en service, a-t-elle aussi indiqué.

Dans le cadre d’un calendrier pour ses livraisons d’avions neufs, le groupe Cathay poursuit les discussions avec Boeing au sujet des 21 B777-9 (777X) en commande et a abouti avec Airbus sur un accord lui permettant d’étaler jusqu’en 2023 les livraisons restantes de 3 A350-900, 4 A350-1000 et jusqu’en 2025 pour une partie des 32 exemplaires d’A321neo initialement destinés à sa filiale Cathay Dragon et plus précisément à Hong-Kong Express, la low cost du groupe qui doit en recevoir 16 exemplaires.

 

Sur ce point, Cathay Pacific précise à notre rédaction que les deux A321neo dont elle a pris livraison en novembre et décembre dernier [B-HPB et B-HPD] sont issus de la commande passée en 2017 pour le renouvellement de la flotte Cathay Dradon. L’un d’entre eux [B-HPD] a d’ailleurs récemment bénéficié d’un changement de livrée pour se mettre aux couleurs de la compagnie mère. (photo ci-dessous)

Cathay Pacific Airways A321NEO B-HPD en stockage à HKG/VHHH

Cathay Pacific Airways A321neo B-HPD en stockage à HKG/VHHH

visuels : Icare spotter, Cathay Pacific et Hendrik S

Separateur fin article

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *