Bombardier a présenté ce jeudi ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2021 avec des revenus de 1,3 milliard US $ sur la période et un bénéfice d’exploitation de 19 millions $ US. Le groupe canadien confirme ses prévisions financières pour l’exercice ainsi que ses perspectives de livraison.

Sur les trois premiers mois de l’année l’avionneur a livré 26 jets et vise l’objectif de livrer au total entre 110 et 120 aéronefs cette année. Au premier trimestre son chiffre d’affaires s’élève à 1,3 milliard $ US, en hausse de 18 % vs 1T19.

quatrième véhicule d’essais en vol du Global 7000

Le désendettement se poursuit

Après la publication des résultats du premier trimestre au 31 mars 2021 les liquidités pro forma de la société s’élèvent à 2,6 milliards $, incluant 600 millions de dollars (506 millions d’euros) de produits issus de la vente de sa participation de 3,1% dans Alstom.

En février dernier, Bombardier a aussi finalisé la vente à Latécoère de son activité de câblage électrique de Querétaro, Mexique.

Fin janvier 2021 le groupe a cédé à son concurrent Alstom sa branche ferroviaire Bombardier Transport. Depuis cette cession, Bombardier a affecté environ 2,4 milliards $ de liquidités après remboursement complet du solde total de 750 millions $ prélevé sur la facilité d’emprunt à terme garanti de premier rang de 1,0 milliard $ contracté avec HPS Investment Partners, LLC ainsi que l’offre publique d’environ 1,6 milliard $ récemment conclue pour racheter certains billets en circulation.

L’entreprise continue à étudier diverses options visant à rembourser la dette assortie d’autres échéances en temps opportun, en ayant comme objectif de rembourser de la dette venant à échéance au cours des trois prochaines années pour exécuter sa stratégie de diversification des revenus, en augmentant notamment d’ici 2025 d’environ 27 % la proportion de ses revenus tirés du service après-vente.

Le groupe prévoit par ailleurs une baisse de 20 % du coût unitaire des avions Global 7500 entre la 50e et la 100e livraison et de réaliser des économies récurrentes de 400 millions $ d’ici 2023.

Separateur fin article

/// Bombardier livre son 50e Global 7500

visuels : Bombardier

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *