L’avionneur français Dassault Aviation a dévoilé ce jeudi 6 mai son nouveau programme d’avions d’affaires pour le segment des grands jets haut de gamme à très long rayon ; un marché ultra Premium jusqu’alors chasse gardée de Gulfstream et Bombardier. 

Dénommé Falcon 10X, le futur jet privé bimoteur de Dassault, sera le fleuron de l’activité civile du groupe, embarquera comme souvent plusieurs innovations techniques issues de l’aviation militaire et présentera la plus grande cabine de la gamme Falcon. Son entrée en service est prévue pour la fin 2025 !

Avec une distance franchissable de 13 890 km (7 500 nm), qui lui permet de relier sans escale New York à Shanghai, Los Angeles à Sydney, Hong Kong à New York ou Paris à Santiago à une vitesse maximale de Mach 0,925, le Falcon 10X sera le plus avancé et le plus spacieux des avions d’affaires jamais mis sur le marché par Dassault.

Pour Éric  Trappier, le président-directeur général de Dassault Aviation, cet avion sera « la nouvelle référence des jets d’affaires » et offrira une expérience passager sans équivalent. « Pour satisfaire au mieux les besoins des passagers, nous avons optimisé chaque caractéristique de l’appareil et augmenté le niveau des capacités sur le segment des avions d’affaires à très long rayon d’action. (…) Le Falcon 10X sera sans conteste le meilleur business jet dans la catégorie des appareils à très long rayon d’action, et il le restera pendant longtemps » ajoute le patron du groupe avant de conclure « Nous avons mis la barre très haut avec notre nouveau Falcon. Je peux affirmer sans hésiter que nous avons placé cet avion au sommet du marché ».

/// Le jet de tous les superlatifs

Le Falcon 10X disposera de la cabine la plus spacieuse et la plus confortable du marché et la plus grande modularité dans sa catégorie avec un choix de plusieurs configurations intérieures.

Elle mesurera 2,03 m de haut et 2,77 m de large et dépassera ainsi de presque 20 cm en largeur et 5 cm en hauteur la cabine du plus grand des jets d’affaires concurrent en service actuellement.

Diviser typiquement en quatre espaces de longueur égale, les clients peuvent à leur gré choisir de créer un intérieur qui leur ressemble en fonction de leurs besoins, avec par exemple une salle à manger ou de conférence élargie, un coin détente dédié avec grand écran, une chambre avec un grand lit double ou une suite privative avec une douche.

La pressurisation particulièrement performante de l’avion offrira à ses passagers une altitude ressentie de 900 mètres et un système de  filtration nouvelle génération pour diffuser un air purifié à 100 %. Au moins aussi silencieux que le Falcon 8X, le grand Falcon 10X va bénéficier de nouvelles structures, de nouveaux matériaux en composites et d’une motorisation Rolls Royce.

Le Falcon 10X disposera d’un fuselage entièrement nouveau avec pas moins de 38 hublots ultra-larges, environ 50 % plus grands que ceux du Falcon 8X, pour une cabine qui doit être, là encore, la plus lumineuse du marché.

Sa voilure sera entièrement en composites en fibres de carbone pour un gain de solidité et un poids réduit. Particulièrement longues, ses ailes seront dotées de dispositifs hypersustentateurs perfectionnés pour gagner en maniabilité à basse vitesse durant les phases d’approches.  

Le biréacteur sera équipé du moteur le plus avancé et le plus performant de l’aviation d’affaires : le Rolls Royce Pearl 10X, la version la plus récente, la plus grande et la plus puissante de la série Pearl, qui délivrera plus de 18 000 livres (80kN) de poussée.  

Autre innovation, qui se situe cette fois à l’avant de l’avion, le cockpit Falcon 10X équipé de trois sièges est conçu pour anticiper les futures réglementations aériennes en matière d’équipages. En plus de proposer des écrans tactiles dans tout le cockpit, les deux sièges des pilotes sont inclinables à plat pour permettre le repos de l’un des membres de l’équipage.

En plus d’une conception intuitive, le Falcon 10X offrira une autre avancée technologique majeure dans le poste de pilotage avec un système de commandes de vol numériques de nouvelle génération directement issu des dernières technologies militaires développées sur le Rafale et proposera notamment un « recovery mode » (rattrapage automatique d’urgence) totalement inédit, qui permet aux pilotes de redresser la machine automatiquement sur simple pression d’un bouton.

Enfin, les manettes des gaz ont été remplacées par une commande unique intelligente, connectée à  la fois au système de commandes de vol numériques et au système de gestion de puissance numérique de chaque moteur. Cette manette adaptant automatiquement la puissance nécessaire selon les besoins et les conditions de vol. 

La production des voilures destinées aux prototypes du Falcon 10X devrait démarrer rapidement. La mise en service du nouvel avion d’affaires Ultra Premium à très long rayon d’action de Dassault est pour l’instant prévue fin 2025.

 

/// Vidéo présentation du Falcon 10X

Separateur fin article

/// [1er vol] Dassault fait décoller le Falcon 6X son nouveau jet d’affaires

 

/// Défense : L’Egypte commande 30 Rafale supplémentaires à la France

visuels : Dassault Aviation 

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *