En raison de la pandémie mondiale persistante de coronavirus et des mutations structurelles qui en résultent sur le marché, une restructuration de SWISS semble inévitable, prévient la compagnie.

À moyen terme, la compagnie suisse du groupe s’attend à une contraction structurelle de la demande globale de l’ordre de 20% et envisage de réduire de 15 % la taille de la flotte par rapport à 2019. 

Victime directe de l’effondrement des voyages d’affaires, certaines dessertes intercontinentales directes pourraient ne pas reprendre dans un premier temps en raison de la baisse de la demande. Les fréquences court-courriers,  moyen-courriers et long-courriers seront réduites à un niveau inférieur à celui de 2019.

/// Jusqu’à 780 suppressions de postes

En plus des suppressions de postes initiées depuis  2020 sous la forme de départs volontaires et de la fluctuation naturelle, SWISS estime qu’une réduction globale d’environ 1 700 postes à temps plein, soit une baisse de plus de 20 % des effectifs est encore nécessaire.

« SWISS a lancé un processus de consultation afin de trouver, avec ses collaborateurs et  ses partenaires sociaux, des solutions aussi acceptables que possible sur le plan social. Toutes les conditions imposées par la Confédération suisse dans le cadre du prêt  bancaire garanti seraient respectées malgré les mesures de restructuration qui se profilent à l’horizon. (…) D’ici à la fin de l’année 2021, SWISS aura déjà supprimé plus de 1 000 postes équivalents temps plein (ETP) par le biais de départs naturels et volontaires, mais une nouvelle réduction des effectifs sera probablement incontournable. »

La compagnie prévoit ainsi de procéder à des licenciements économiques qui affecteraient potentiellement jusqu’à 780 collaborateurs, au sol et en vol. Dans le cadre du redimensionnement prévu, les réductions d’effectifs pourraient toucher jusqu’à 780 collaborateurs  (650 postes ETP), dont environ 200 au sol, 60 à la technique, 400 parmi le personnel de cabine et 120 dans le cockpit.  

/// Flotte réduite de 15 %

La flotte de SWISS est composée de 90 appareils lui appartenant et d’avions d’Helvetic Airways  en sous traitance pour le compte de SWISS sous la forme d’affrètements avec équipage (wetlease).

Sur  les liaisons court et moyen-courriers, le nombre d’appareils devrait passer de 69 à 59 monocouloirs après le retrait des appareils de la famille Airbus A320(ceo) et la diminution du nombre d’appareils en wetlease. 

A340-300 SWISS

Pour le long-courrier, SWISS entend retirer 5 gros-porteurs Airbus pour réduire sa flotte de 31 à 26 appareils. Il lui reste à ce jour encore 5 A340-300 en flotte et 13 A330-300.

Separateur fin article

visuels : G.Gudat, ACTU AERO et SWISS

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *