Pour les six mois se terminant le 31 mars 2020, la capacité offerte sur le réseau easyJet était de 6,4 millions de sièges, -85% versus 1T20 avec un taux d’occupation des avions de seulement 63,7% sur la période, contre 90,3% l’an passé. Le nombre de passagers transportés reflète la chute des capacités offertes, avec un total de 4,1 millions de passagers entre octobre 2020 et fin mars 2021, soit un recul de 89,4%.

Le revenu total du groupe easyjet se monte à 240 millions de livres sterling entre octobre 2020 et fin mars 2021, contre plus de 2,38 milliards de livres les six mois précédents. Le groupe affiche dans ce contexte une perte totale avant impôts de  645 millions de livres sterling, contre une perte de 353 M£ précédemment.

La compagnie aérienne reste confiante dans la reprise des voyages dans une grande partie de l’Europe pour la saison estivale.

« Avec la reprise du voyage de loisirs au Royaume-Uni cette semaine où nous sommes le plus grand opérateur vers les pays en zone verte, et (…) nous sommes prêts pour accélérer nos opérations cet été avec pour ambition de maximiser les opportunités de voler en Europe. Nous sommes en capacité d’opérer rapidement 90% de notre flotte durant la haute saison afin de répondre à la demande. » explique easyjet dans le communiqué.

Évolution de la flotte et du réseau easyjet 

Au 31 mars 2021, la flotte totale d’easyJet comprenait 330 appareils (contre 342 avions au 30 septembre 2020), en raison de restitution aux bailleurs d’appareils de type A319. La capacité moyenne de la flotte est désormais de 177,6 sièges par appareil, contre 177 sièges du 30 septembre 2020.

easyJet A319 G-EZIH

easyJet A319 G-EZIH

Le transporteur entend bien profiter des changements dans le paysage concurrentiel pendant la phase de reprise et acquérir de manière sélective des créneaux attrayants mis à disposition là où l’occasion se présente au cours des prochains mois, à mesure que les transporteurs traditionnels réduisent leur capacité et se restructurent, par exemple à Paris-Orly, Milan-Linate ou Amsterdam-Schipol.

Dans le cadre du programme de restructuration, easyJet a fermé ses bases à Southend, Stansted et Newcastle, bien que Stansted et Newcastle continuent d’être desservies sur la base de vols entrants, tout en réduisant également de manière significative la capacité de certaines bases françaises et italiennes, ainsi que celle de Berlin.

« Nous continuons à nous concentrer sur le leadership national au Royaume-Uni, en France et en Suisse et sur les villes aux Pays-Bas, en Italie et en Allemagne.» explique le transporteur.

Pour mieux capter la demande estivale de loisirs, easyJet ouvrira des bases saisonnières à Malaga et Faro le 1er juin 2021. 

Afin de tirer parti de la demande attendue pour les loisirs cet été, easyjet a notamment ajouté des capacités supplémentaires au départ de la France continentale vers la Corse et ouvert une base d’été à Birmingham. Depuis février, elle a ajouté plus de 2 millions de sièges sur l’ensemble de son réseau, sur des marchés nouveaux et existants, et lancé 55 nouvelles liaisons pour l’été 21.

Separateur fin article

visuels : G.Février

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *