Quasiment deux ans et demi après l’interdiction de vol sur son territoire, l’autorité indienne de régulation de la sécurité aérienne a annoncé jeudi 26 août la levée des restrictions de vol avec effet immédiat des Boeing 737 MAX. Une décision qui permet à Boeing de se projeter de nouveau sur le marché indien avec ses monocouloirs, alors que l’industriel accuse un important retard sur son rival européen. 

L’Inde était jusqu’à cette date l’un des derniers pays dans le monde à interdire de vols commerciaux les monocouloirs de l’avionneur américain, qui est toujours cloué au sol en Chine malgré un vol d’essai réalisé dans le pays par Boeing début août.

L’annonce de la Direction générale de l’aviation civile (DGCA) a été saluée par Boeing qui déclare dans un communiqué que « La décision de la DGAC est une étape importante vers la remise en service en toute sécurité du 737 MAX en Inde ».  

L’avionneur américain serait selon Bloomberg en discussion avancée avec la nouvelle compagnie aérienne low-cost du milliardaire indien Rakesh Jhunjhunwala pour l’achat de monocouloirs de nouvelle génération. Cette future compagnie aérienne baptisée Akasa, envisagerait en effet d’exploiter une flotte de 70 aéronefs d’ici 2025.

B737 MAX 8 Jet Airways

B737 MAX 8 Jet Airways

Rappelons aussi que la compagnie Jet Airways, seconde plus grande compagnie aérienne privée indienne avant l’arrêt de ses opérations aériennes en avril 2019 pour des raisons financières, exploitait 7 exemplaires de 737 MAX 8 et pourrait reprendre du service après avoir été sauvée de la faillite.

Separateur fin article

/// Boeing : 1er vol d’essais pour le 737 MAX 10

visuels : Boeing et Jet Airways

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *