Le transporteur low-cost espagnol membre du groupe aérien britannique IAG, a obtenu ce lundi l’aval de la Commission européenne pour récupérer 18 créneaux quotidiens d’Air France à l’aéroport de Paris-Orly.

La compagnie nationale française avait dû renoncer à ces créneaux en échange de l’approbation par les autorités européennes de sa recapitalisation par l’État français via une augmentation de capital jusqu’à 4 milliards d’euros, qui de fait le place en position de principal actionnaire.

Airbus A318 Air France à Orly

Airbus A318 Air France au décollage d’Orly

« Les créneaux seront mis à disposition par Air France pour remédier à d’éventuelles distorsions de concurrence indues à la suite de sa recapitalisation par l’État français (…) Cela permettra à Vueling de développer ses activités dans cet aéroport très encombré, contribuant ainsi à garantir des prix équitables et un choix plus large aux consommateurs européens. » explique dans un communiqué Margrethe Vestage la vice-présidente exécutive en charge de la politique de concurrence de la Commission européenne.

Forte de cette décision Vueling pourra débuter l’exploitation de ces 18 créneaux quotidiens à Orly et commencera pour de nouvelles liaisons dès le mois de novembre prochain précise encore la Commission.

Separateur fin article

/// Cet hiver Transavia vous embarque destination le Cap Vert

visuels : G.Février

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *