Dans le cadre du Airbus Submit qui se déroule en ce moment sur le site toulousain du groupe, Airbus a dévoilé la dernière génération de son véhicule électrique à décollage et atterrissage vertical CityAirbus.

Cette solution de mobilité aérienne urbaine équipée de deux ailes fixes, d’un empennage en V et de huit rotors alimentés électriquement qui permettent à l’engin de transporter jusqu’à quatre passagers à 120 km/h sur une distance maximale de 80 km en affichant zéro émission.

Développé avant tout pour opérer dans les grandes villes pour une variété de missions, le CityAirbus Next Gen affiche sur le papier des niveaux sonores inférieurs à 65 dB(A) pendant le vol et à 70 dB(A) durant la phase d’atterrissage.

Optimisé pour le vol stationnaire et l’efficacité en croisière, l’aéronef ne nécessite aucune surface mobile ou pièces basculantes comme un avion classique et répond aux normes de certification les plus élevées (EASA SC-VTOL Enhanced Category). Avec une autonomie de 80 km le nouveau CityAirbus pourra atteindre une vitesse de croisière de 120 km/h.

1er vol du CityAirbus Next Gen en 2023

Le marché de la mobilité urbaine aérienne s’annonce particulièrement lucratif pour les prochaines décennies et la concurrence est déjà très importante. Plusieurs acteurs sérieux qui peaufinent leurs projets comme Halo une filiale d’Embraer, Ehang, Uber, Volocopter, Ascendance Flight et bien sûr le constructeur américain Boeing mais Airbus a décidé d’accélérer le développement de sa solution de mobilité urbaine. 

Déterminé à façonner l’avenir de la mobilité aérienne urbaine, le groupe a ces dernières années multiplié les partenariats, les projets et les acquisitions stratégiques dans ce secteur. L’industriel mise désormais sur un marché accessible et opérationnel pour ce type d’aéronef d’ici la fin de la décennie en raison des avancées technologiques rapides et de l’évolution des politiques environnementales de nombreux Etats.

Avec plusieurs années de recherche et d’innovation, deux démonstrateurs eVTOL, des technologies solides dans son portefeuille produits et une précieuse expérience dans la certification d’aéronefs, Airbus se voit comme l’un des top leader de ce futur  marché. Ces deux démonstrateurs Vahana et CityAirbus cumulent conjointement 242 essais en vol et au sol pour un total d’environ 1 000 km parcourus.

« Nous avons beaucoup appris des campagnes de tests avec nos deux démonstrateurs, CityAirbus et Vahana » explique Bruno Even, PDG d’Airbus Helicopters « Airbus est convaincu que les véritables défis concernent autant l’intégration urbaine, l’acceptation par le public et la gestion automatisée du trafic aérien, que la technologie des véhicules et les modèles économiques.»

 

Le CityAirbus NextGen est actuellement en phase de conception détaillée. Le premier vol du prototype est prévu pour 2023 et sa certification à l’horizon 2025.

Separateur fin article

/// Halo commande 200 eVTOL pour ouvrir les marchés britannique et américain

/// eVTOL : Astro Aerospace fait l’acquisition du Canadien Horizon Aircraft

visuels : Airbus Helicopters

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *