Brussels Airport a développé l’« airside pharma transporter », un véhicule réfrigéré innovant qu’il a lui-même conçu spécialement pour le transport de produits thermosensibles entre les dépôts et les avions sur le tarmac. Après avoir été le premier aéroport à recevoir la certification IATA en tant que « Centre d’excellence en logistique pharmaceutique », Brussels Airport prend une nouvelle fois l’initiative d’innover et d’améliorer le transport et le traitement de produits thermosensibles dans les aéroports.

©BrusselsAirport

« airside pharma transporter » développer par Brussels Airport

L’« airside pharma transporter » est une remorque sur laquelle est installée une boîte réfrigérante munie de parois isolées. L’innovation réside dans la technologie permettant de suivre en temps réel la température et l’emplacement du véhicule réfrigéré. Le suivi de la température est très important pour les envois pharmaceutiques, car les fluctuations de température peuvent rendre les produits inutilisables.

« Le secteur pharmaceutique occupe une place très importante dans notre pays. En tant qu’aéroport, nous voulons être un partenaire innovant au niveau du maintien d’une chaîne du froid pour leurs produits. Le transport entre le dépôt et l’avion constitue en outre un maillon risqué. Grâce à l’« airside pharma transporter », nous disposons désormais d’une solution unique et particulièrement fiable, qui se révèle en outre beaucoup plus écologique et 4 fois moins chère que les moyens de transport existants équipés d’un système réfrigéré adapté pour le tarmac », indique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport Company.

Le transporteur a été conçu dans le cadre du projet Flanders Farma hub, en collaboration avec tous les partenaires de BRUcargo, la division fret de Brussels Airport, et en concertation avec toutes les grandes entreprises pharmaceutiques ayant  des centres de production ou de distribution en Belgique. Afin décembre, 4 transporteurs seront en service chez BRUcargo.

Le projet Flanders Farma Hub entend réunir aussi bien les acteurs du secteur pharmaceutique que logistique afin d’apporter des solutions aux problèmes concrets en matière de transport des marchandises pharmaceutiques et d’encourager par la même les améliorations et les innovations. C’est la raison pour laquelle la province du Brabant flamand a également soutenu et cofinancé le projet.

/// Brussels Airport, chef de file pour le transport thermosensible

Grâce à la dynamique de BRUcargo et du projet Flanders Farma Hub en particulier, Brussels Airport est déjà parvenue à apporter différentes innovations logistiques. Ainsi, tous les partenaires de BRUcargo ont-ils collaboré avec l’IATA à un cadre de référence reconnu mondialement pour le transport de produits thermosensibles, tels que les médicaments ou les vaccins. En 2014, Brussels Airport était le premier aéroport au monde où tous les intervenants de la chaîne étaient certifiés pour le transport thermosensible.

En vue d’une meilleure coordination, une plate-forme en ligne a également été développée afin que toutes les entreprises puissent échanger des données pertinentes dans le « cloud ». Il existe également une application spécifique au transport pharmaceutique qui permet à tous les partenaires de la chaîne logistique de suivre les informations relatives à la qualité des produits.

Avec ce nouveau type de transport réfrigéré sur le tarmac, une nouvelle étape vient d’être franchie pour apporter une réponse efficace et a moindre coût, adaptée aux besoins du secteur pharmaceutique pour le transport thermosensible en Europe.

///

Visuels : ©BrusselsAirport et Emirates A380 @ Brussels Airpor sous (CC BY-SA 2.0)

Laisser un commentaire