Le nouveau moteur LEAP-1B de CFM International, coentreprise entre la société américaine General Electric et la société motoriste française Snecma du Groupe Safran, a obtenu aujourd’hui les « Type Certificates » délivrés simultanément par l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) et par l’Administration Fédérale Américaine de l’Aviation civile (FAA).

B737 MAX 8 ©Boeing

Cette double certification est une étape majeur pour le programme LEAP ouvrant ainsi la voie à l’entrée en service commercial du moteur en 2017. Le moteur LEAP-1B a volé pour la première fois le 29 janvier 2016 sur Boeing 737 MAX. Deux autres avions sont venus rejoindre le programme d’essais au mois de mars et ont cumulé à ce jour plus de 100 vols d’essais comprenant des tests en haute altitude réalisés récemment à La Paz, en Bolivie.

Nous sommes pleinement satisfaits du comportement de ce moteur », a expliqué François Bastin, vice-président exécutif de CFM International.  « Boeing enregistre un nombre impressionnant d’heures d’essais en vol, et les premières indications mettent en évidence des performances totalement conformes à nos attentes. »

Il existe trois versions du moteur LEAP de CFM International en fonction de l’appareil pour lequel il est destiné :

  • le CFM Leap-1A pour l’Airbus A320neo (moteur ayant obtenu sa double certification en novembre 2015)
  • le CFM Leap-1B destiné au Boeing 737 MAX
  • le CFM Leap-1C qui équipera l’avion monocouloir chinois Comac C919 (Comac C919ST et Comac C919ER)

Le moteur LEAP-1B, comme les autres série, bénéficie des technologies les plus avancées du secteur, avec notamment des aubes et un carter de soufflante en fibres de carbone tissées 3D ; un système de rejet des débris de conception unique. Il offrira aux opérateurs une réduction de consommation de carburant et d’émissions de CO2 à deux chiffres, par rapport aux meilleurs moteurs CFM actuellement en service, ainsi qu’une diminution drastique des émissions d‘oxyde d’azote et des nuisances sonores.

leap 1b

AAF /// END

///

visuels : CFM international et Boeing

Laisser un commentaire