Le premier exemplaire de l’A350-1000 a effectué hier une première sortie avec sa peinture aux couleurs du constructeur européen. L’appareil dévoilé hier à Toulouse, dont le premier vol est attendu avant la fin de l’année, n’est pas encore équipé de ses réacteurs mais impose déjà par sa longueur de fuselage et sa ligne effilée.

Destiné à concurrencer les Boeing 777-300ER et 777-9X, le plus long des Airbus jamais construit avec 1 mètre de plus que l’A380, le modèle A350-1000 sera capable de transporter 366 passagers en cabine configurée en trois classes et jusqu’à 440 passagers en configuration densifiée avec une seule classe unique Eco.

/// Le plus long Airbus jamais construit

Dérivé de son petit frère l’A350-900 dont il partage la conception, la version 1000 de l’A350 sera propulsée par le moteur Trent XWB-97 de chez Rolls-Royce, le moteur le plus puissant jamais développé pour un appareil Airbus. Ce dernier, testé dès 2015 sur l’A380 pendant plus de 120 heures de vol, impressionne par son diamètre. Ce moteur surpuissant mais plus efficient que les précédentes versions, est en capacité de produire l’équivalent de 97,000 lbs de poussée au décollage.

Au total, trois appareils d’essais seront construits pour les besoins de certification de type. Le prochain exemplaire à sortir de l’atelier peinture de Toulouse, arborera la fameuse livrée « Carbone XWB » de l’A350. Le premier vol de l’A350-1000 est attendu avant la fin de l’année et les premières livraisons devraient intervenir mi-2017 pour la compagnie Qatar Airways, déjà client de lancement de l’A350-900.

Affiché au tarifs 2016 de 315,2 millions d’euros, l’appareil suscite déjà l’intérêt des transporteurs aériens. Parmi les dernières commandes en date, celle de la compagnie britannique Virgin Atlantic Airways qui a confirmé lors du salon aéronautique de Farnborough une commande pour 12 exemplaires de l’A350-1000.

AAF /// END

///

visuels : Clément Alloing – Tous droits réservés, reproduction interdite et Airbus

Laisser un commentaire