L’avion de ligne nonocouloir de Bombardier CS300 a reçu mercredi 14 décembre 2016 la validation de type de l’Administration fédérale de l’aviation des États-Unis, la FAA ouvrant la voie à l’exploitation de l’avion. Cette autorisation signifie que les avions CS300 et CS100, sont maintenant à la fois homologués par Transports Canada, par l’Agence européenne de la sécurité aérienne l’EASA et par la FAA.

L’agence américaine a d’ailleurs réalisé une évaluation opérationnelle des deux appareils CS100 et CS300 ayant déterminé que les deux avions partageraient la même certification de type pour les pilotes. Le CS300, le plus gros des deux modèles, se positionne su le marché des monocouloir de 100 à 150 places et en qualité de seul nouvel entrant depuis 30 ans sur ce segment, pourrait bien bousculer le marché avec sa conception innovante et ses performances.

bombardier_cs300_karlis_dambrans_cockpit

Dans la foulée de la certification par la FAA, airBaltic l’opérateur de lancement du CS300 a effectué un premier vol entre Riga et Amsterdam avec à son bord quelques 120 passagers. airBaltic à choisi de configurer ses appareils CS300 en 145 singes répartis en deux classes de confort. La compagnie lettonne à bas coûts a commandé un total de 20 appareils CS300 de Bombardier.

bombardier_cs300_karlis_dambrans_2 bombardier_cs300_karlis_dambrans_3 bombardier_cs300_karlis_dambrans_4

/// Le grand frère du CS100

Entré en service le 15 juillet dernier au sein de la flotte moyen-courrier de SWISS,  le transporteur suisse filiale du groupe Lufthansa, l’appareil dessert déjà 18 destinations. Depuis son entrée en service avec SWISS, le CS100 a effectué plus de 1600 vols et transporté plus de 156 600 passagers et parcouru près d’un million de kilomètres.

/// Bombardier : Swiss reçoit le 1er avion C Series

AAF /// END

///

visuels : Air Baltic, YL-CSA, Bombardier CS300 par Kārlis Dambrāns sous (CC BY 2.0)

Laisser un commentaire