La transition vers un moyen de transport aux performances environnementales optimisées, plus efficient et moins dépendant des combustibles fossiles fait partie des principaux défis du secteur actuel de l’aviation.

Airbus, Rolls-Royce et Siemens ont mis en place un partenariat visant à développer à court terme un démonstrateur de vol, ce qui constituera une grande avancée vers la propulsion hybride pour les avions commerciaux.

Les trois sociétés ont annoncé une collaboration révolutionnaire pour créer un démonstrateur technologique de propulsion hybride dont le premier vol est prévu pour 2020. Dans un premier temps les partenaires vont mener une campagne complète d’essais au sol sur un avion d’essai BAe 146, dont l’un des quatre réacteurs aura été remplacé par un moteur électrique de deux mégawatts.

Une fois que la maturité du système aura été démontrée une deuxième turbine sera remplacé par un moteur électrique.

/// Vers un avion commercial monocouloir hybride sûr, efficient et économique

L’E-Fan X est une nouvelle étape importante de notre objectif de faire du vol électrique une réalité dans un futur proche. Le constructeur est ses partenaires ont tiré tous les enseignements des anciens démonstrateurs de vol électriques : le Cri-Cri, l’e-Genius, l’E-Star et l’E-Fan 1.2. Le démonstrateur E-Fan X explorera les défis des systèmes de propulsion de forte puissance, tels que les effets thermiques, la gestion de poussée électrique, les effets de l’altitude et de la dynamique sur les systèmes électriques et les questions de compatibilité électromagnétique.

L’objectif est de faire avancer et maturer la technologie, les performances, la sécurité et la fiabilité pour favoriser une progression rapide de la technologie hybride. Le programme vise aussi à fixer les exigences de certification future des avions à propulsion électrique tout en formant une nouvelle génération de concepteurs et d’ingénieurs.

/// Partage de l’expérience et des savoir-faire dans un but commun

Airbus sera responsable de l’intégration globale ainsi que de l’architecture de contrôle du système de propulsion hybride et des batteries, et de son intégration avec les commandes de vol. Rolls-Royce sera en charge du turbomoteur, du générateur de deux mégawatts et de l’électronique de puissance. Ils travailleront de concert sur l’adaptation de la soufflante à la nacelle existante et au moteur électrique Siemens.

de son côté Siemens livrera les moteurs électriques de deux mégawatts et leur boîtier de commande électronique de puissance, ainsi que l’inverseur, le convertisseur DC/DC et le système de distribution de puissance.

/// Répondre au défis environnemental

Les partenaires se sont engagés à remplir les objectifs environnementaux techniques de l’UE contenus dans le rapport Flightpath 2050 Vision for Aviation de la Commission européenne avec comme objectif la réduction des émissions de CO2 de 60 %, celle des émissions d’oxydes d’azote de 90 % et la éduction du bruit de 75 %. Ces objectifs ne sont pas réalisables avec les technologies actuelles et nécessite encore beaucoup d’investissements et de recherches dans différents domaines technologiques, notamment l’électrification. Néanmoins aujourd’hui, la propulsion électrique et la propulsion hybride s’affichent comme les technologies les plus prometteuses pour répondre à ces défis.

Le premier vol démonstrateur technologique de propulsion hybride qui découlera de ce partenariat doit intervenir en 2020.

AAF /// END /// LIVE ACTU

Charger plus d'articles

///

visuels : Airbus


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *