Le constructeur franco-italien de turbopropulseurs vient de recevoir la certification de Transport Canada, l’autorité canadienne compétente en matière de navigabilité pour modèle d’ATR 72-500. Cette certification permet désormais aux compagnies canadiennes d’exploiter sur le territoire des ATR 72-500 en configuration cargo ou passager.

Le constructeur est déterminé à répondre aux besoins des opérateurs à travers le monde et va pouvoir mieux toucher le marché canadien, fief historique du constructeur Bombardier et venir concurrencer ses modèle de turbopropulseurs Q400. « Les ATR ont prouvé qu’ils sont parfaitement adaptés à des marchés exigeants comme le Canada, où leur capacité à voler par des conditions météorologiques extrêmes de froid ou verglas, à décoller et à atterrir sur des pistes courtes et non préparées » rappelle Alessandro Amendola, Directeur de l’ingénierie chez ATR.

Aujourd’hui, environ 40 ATR sont exploités au Canada, fournissant ainsi des services cargo ou passager à des communautés reculées ou isolées. L’opérateur canadien First Air exploite déjà depuis plusieurs années déjà la version 50 sièges de la même série, l’ATR 42-500, dans le nord du Canada.

First Air ATR C-GUNO

AAF /// END /// LIVE ACTU

Charger plus d'articles

///

visuels : ATR et Flickr


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *