L’année 2017, et particulièrement ses six derniers mois, a permis au groupe de concrétiser plusieurs initiatives qui viennent clore le plan stratégique 2015-2017 et poser les fondements du nouveau plan pour la période 2018-2022.

L’entreprise qui avec 105 millions CAD, a dépassé son objectif de réduction de coûts et d’amélioration des marges qui était fixé à 100 millions CAD sur trois ans, entend poursuivre son effort dans cette voie pour les années à venir. Le chef de file de l’industrie des voyages vacances au Canada, a enregistré des revenus de 698,6 millions CAD pour le trimestre terminé le 31 octobre 2017, par rapport à 612,1 millions CAD en 2016, en hausse de 86,4 millions CAD ou 14,1 %. La Société affiche un résultat d’exploitation ajusté de 78,5 millions CAD, par rapport à 46,5 millions CAD en 2016 et le résultat net attribuable aux actionnaires est de 148,1 millions CAD [4,00 CAD par action de base et 3,97 CAD par action sur une base diluée] pour le quatrième trimestre de 2017 et le résultat net ajusté atteins les 46,4 millions CAD [1,24 CAD par action].

/// Des partenariats stratégiques pour la flotte

Parmi les faits marquants de l’année 2017, nous retiendrons pour la partie aérien, l’annonce de l’arrivée de nouveaux avions dans la flotte et une nouvelle identité visuelle mettant en avant l’étoile emblème du groupe à l’occasion de son 30e anniversaire.

Transat a signé cette année la location de 10 Airbus A321neo LR, qui entreront en opération à compter du début de l’année 2019 et renégocié les baux des A330 de sa flotte. De plus la compagnie a signé avec Thomas Cook un accord pour la mise à disposition par celui-ci d’A321ceo pendant l’hiver en substitution des Boeing 737 saisonniers actuellement exploités par Transat. La compagnie trace ainsi les contours d’une flotte entièrement Airbus à l’horizon 2022, qui sera à la fois plus efficace, moins coûteuse à exploiter et plus homogène pour les clients. Ainsi, Air Transat louera dix Airbus A321neo LR qui seront progressivement intégrés à la flotte à partir du printemps 2019 et quatre Airbus A330 viendront s’ajouter à ceux déjà présent dans la flotte.

/// Perspective du premier semestre 2018

Sur le marché des destinations soleil au départ du Canada, le principal marché de la Société durant l’hiver, la capacité de Transat est supérieure de 8 % à celle offerte l’an passé et déjà 50 % de cette capacité est vendue à ce jour, avec des réservations en avance de 9,2 %. L’appréciation du dollar canadien, combinée à la hausse du coût du carburant, a actuellement un impact à la baisse sur les charges opérationnelles de l’ordre de 2,1 % et se répercute sur les marges, supérieures de 2,0 % à celles enregistrées à pareille date l’année dernière.

Pour le marché transatlantique, où c’est la basse saison, la capacité de Transat est supérieure de 20 % à celle déployée l’hiver dernier. À ce jour Transat a déjà vendu 47 % de cette capacité et note une avance de 15% sur les réservations mais une occupation inférieure de 2 %. Sur ce marché les marges sont actuellement inférieures de 1,6 % à celles enregistrées sur la même période l’année dernière. Dans la mesure où ces tendances se maintiennent, la Société prévoit que les résultats seront meilleurs que ceux de la saison d’hiver 2017.

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

///

visuel : JB.Rouer

No grid was found for: Photo Novembre 2017 25208.

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *