A l’occasion de la visite d’Etat du Président français en Chine en début de semaine, le motoriste CFM a conclu des accords et protocoles d’entente pour de nouvelles commandes de moteurs et contrats de services à long terme.La valeur globale de ces accords qui concernent quelque 500 moteurs destinés à trois transporteurs est évaluée à 9,1 milliards de dollars US [plus de 7,49 milliards d’euros] au prix catalogue.

  • Spring Airlines : 2,9 milliards de dollars US couvrant des moteurs et des contrats de services à l’heure de vol.
  • Hainan Airlines : 4,2 milliards de dollars US dans le cadre d’un protocole d’entente couvrant des nouveaux moteurs, des moteurs de rechange et un contrat de services à long terme.
  • Xiamen Airlines: 2.05 milliards de dollars US dans le cadre d’un protocole d’entente pour l’installation des moteurs, des moteurs de rechange, ainsi qu’un contrat de services à long terme pour la maintenance de ses derniers.

La coentreprise entre la société française Safran Aircraft Engines et l’américaine General Electric est partenaire de l’industrie aéronautique chinoise depuis plus de 30 ans avec des compagnies aériennes comme clients mais aussi avec un panel important de fournisseurs. Le motoriste a d’ailleurs été choisi pour équiper la nouvelle génération d’avion de ligne chinois du constructeur COMAC ; son moteur LEAP-1C motorise en effet le COMAC C919, un avion de 150 places dont la mise en service est programmé pour 2020.

AAF /// END /// LIVE ACTU

Charger plus d'articles

///

visuel : Safran

Laisser un commentaire