La DGA, Direction générale de l’armement de la république française a notifié le 29 décembre 2017 aux sociétés Naval Group et Airbus Helicopters une étude visant à préparer la future capacité drones tactiques à décollage vertical des navires de la Marine nationale le SDAM [Système de Drone Aérien Marine] avec comme objectif d’instruire les principaux choix technologiques à réaliser pour l’intégration de cette capacité au sein d’un navire fortement armé.

Le niveau de maturité technologique visé par les partenaires à l’issue du marché est un démonstrateur du système complet dans un environnement représentatif à la mi 2021 et passa par un programme de démonstration avec entre autre des essais en vol depuis une frégate de la Marine. Pour la réalisation du marché, les sociétés Naval Group et Airbus Helicopters s’appuieront sur un partenariat avec la PME Hélicoptères Guimbal, réputée pour son hélicoptère léger bi-place Cabri G2, et des PME majoritairement françaises. Les sociétés Thales et Safran Electronics & Defense seront associées aux travaux de cette étude qui bénéficieront ainsi des compétences et briques technologiques de ces sociétés dans le domaine des drones aériens à voilure fixe, acquises notamment au travers des travaux de recherche commandités par la DGA dans le domaine des drones depuis 2005.

/// S’appuyer sur une solution polyvalente et robuste

Développé sur demande de la Marine nationale française dans le cadre du programme de « Système de Drones Aériens pour la Marine », le VRS700 sera utilisé et déployé à partir de bâtiment de projection et de commandement [BPC] de classe Mistral ainsi que sur des frégates de la marine. Le VSR700 pourra embarquer transporter de nombreux équipements de mission, pour une charge utile maximale de 150 kg. En fonction des profils de missions, son autonomie pourra dépasser 10 heures.

Basé sur une plateforme hélicoptère innovante, polyvalente robuste et économique, le système de drone VSR700 est développé par Airbus Helicopters afin de proposer aux clients militaires le meilleur compromis entre performances, flexibilité opérationnelle, fiabilité et coûts d’exploitation. Le vecteur aérien de ce système dérivé d’un hélicoptère civil léger de 700 kilos, le Cabri G2, bénéficie du savoir-faire d’Airbus Helicopters en matière de systèmes de vol autonome et d’hélicoptères navals certifié. Une campagne de vols autonomes a débuté en juin 2017 avec un prototype de Cabri G2 « dronisé » afin de valider l’intégration des systèmes de commandes de vol et la nouvelle installation motrice de l’appareil, ouvrant la voie à un premier vol du VSR700 en 2018.

AAF /// END /// LIVE ACTU

Charger plus d'articles

///

visuels :Airbus Helicopters

Laisser un commentaire