La plateforme bordelaise enregistre une progression de +3,2% par rapport à janvier 2017 soit 388.000 passagers supplémentaires grâce aux très bons résultats du trafic international qui compense le recul du trafic domestique, fortement impacté par les mauvais chiffres des lignes vers Paris qui ne résistent pas à la concurrence de la LGV. L’aéroport dont l’activité ne cesse de progresser depuis 2009 peine en effet à retrouver son rythme de croisière depuis la mise en service en juillet dernier de la ligne LGV entre Paris et Bordeaux.

L’activité low-cost reste toujours forés dynamique avec près de 180.000 passagers en janvier soit une croissance de +23,6% qui permet à Volotea de doubler son trafic par rapport à janvier 2017 et à Ryanair de progresser de +18%. A seulement deux mois de l’ouverture de sa base à Bordeaux, easyJet enregistre une croissance de +8,5% et 108.200 voyageurs transportés le mois dernier.

/// Trafic domestique en demi-teinte

Alors que de nombreuse destinations progressent comme Nice desservie par Hop! et easyJet qui affiche la plus belle progression du mois avec +59,3%, ou Bastia +37,4% et Strasbourg +31,5%, le trafic domestique enregistre en janvier une baisse de 8,2% liée au recul des vols vers Paris de -29,5%. Hors activité des vols parisiens, la croissance de l’aéroport, sur le reste des vols domestiques, atteint +16%. Le long-courrier hivernal vers Fort-de-France, en Martinique, proposé par XL Airways enregistre un bon démarrage sur les 3 premières dates de son programme.

/// +24% de croissance du trafic international

Nouveau record pour le trafic international qui affiche sur ce premier mois de l’année une croissance de +24% soit 171.500 passagers, soit un gain de 20.000 voyageurs supplémentaires par rapport à janvier 2017. Les grands hubs intercontinentaux soutiennent ces très bons résultats : Bruxelles (+68,6%), Madrid (+31,9%), Lisbonne (+39,6%), Barcelone (+17,6%) et Amsterdam (+7,3%). 3 destinations low cost se distinguent avec des hausses de trafic significatives : Bristol (easyJet) +86,2%, Tenerife (Volotea) +51,7% et Bâle/Mulhouse (easyJet) +36,5%. Le trafic vers les dessertes du Maghreb est très dynamique avec Fès (+27,4%), Marrakech (+17,3%), Tunis (+16,1%) et Oran (+8,4%).

Notons que les mouvements d’avions sont en baisse de 1,4%, la croissance étant toujours largement portée par des avions de plus grande capacité.

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *