La compagnie française low-cost long-courrier, filiale du groupe Dubreuil, a réalisé hier le premier vol commercial de son second A350-900 entre Paris-Orly et Saint-Denis de La Réunion. L’entrée en service du troisième appareil gros porteur de sa flotte, elle exploite aussi un A330, apporte de la capacité supplémentaire pour le développement des lignes de la jeunes compagnie qui ouvrira le 11 mai prochain une liaison entre Paris et Papeete, à Tahiti, via San Francisco.

Le second Airbus A350-900 French Bee est tout neuf, contrairement au premier exemplaire qui avait servi à Airbus d’exemplaire de démonstration lors de tournées commerciales, et porte immatriculation F-HREV. Pour son premier vol commercial, F-HREV a décollé le hier jeudi 12 avril à 19h55 de l’aéroport de Paris-Orly Sud pour arriver à Saint-Denis de La Réunion le lendemain à 08h50 heure locale.

Cet avion et le premier appareil de la compagnie à recevoir la nouvelle livrée French Bee et sera dédié aux rotations Paris – San Francisco – Papeete opérées par French bee à compter du 11 mai prochain.

Les A350 French bee, sont configurés pour accueillir 411 passagers répartis en deux classes de voyage : 376 en Éco et 35 Premium. L’ensemble des sièges de la cabine de l’avion sont en cuir.

/// Pour en savoir plus sur la ligne French Bee entre la France et Tahiti

/// Frenchblue ouvre les réservations de la ligne Paris-Papeete

Visuel : G.Février , French Bee et ADPAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *